Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

Moyen-orient

Au Congrès américain, Netanyahou exclut un retour aux frontières de 1967

Vidéo par Claire BONNICHON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/05/2011

Le chef du gouvernement israélien a déclaré devant le Congrès américain qu'Israël ne reviendrait "jamais" aux frontières de 1967, contrairement à ce que propose le président des États-Unis, Barack Obama, pour ramener la paix dans la région.

AFP - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a assuré mardi devant le Congrès américain que son pays saurait se montrer généreux pour les frontières d'un futur Etat palestinien, tout en réitérant son refus d'un retour aux lignes d'armistice de 1967.
              
"Israël sera généreux quant à la taille de l'Etat palestinien mais nous serons très fermes quand il s'agira du tracé de la frontière. C'est un principe important", a assuré le chef du gouvernement israélien.
              
"Nous reconnaissons qu'un Etat palestinien doit être suffisamment grand pour être viable, indépendant et prospère", a ajouté M. Netanyahu.
              
Mais il a répété que son pays n'accepterait pas de revenir aux frontières de 1967, qu'il a qualifiées "d'indéfendables", alors que le président américain Barack Obama a estimé la semaine dernière que ces lignes d'armistice devraient servir de base pour la négociation avec les Palestiniens.
              
M. Netanyahu a plaidé en outre contre une division de Jérusalem, assurant que la ville devait rester "la capitale unie d'Israël".

Première publication : 24/05/2011

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le Premier ministre israélien exclut tout retrait sur les frontières de 1967

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Réunion du Fatah et du Hamas au Caire pour former un gouvernement transitoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)