Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

EUROPE

L'éruption du volcan islandais pourrait prendre fin d'ici à ce week-end

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/05/2011

Le panache dégagé par le volcan Grimsvöetn s'est réduit mardi et l'éruption pourrait prendre fin ce week-end. La France "ne devrait être concernée que de façon très marginale" par le passage du nuage de cendres, selon les autorités.

AFP - La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a dit que la France "ne devrait être concernée que de façon très marginale" par les cendres du volcan islandais Grimsvötn s'appuyant sur des "prévisions optimistes" pour les jours à venir, selon un communiqué publié mardi.
              

VOLCANS ISLANDAIS : INFOGRAPHIE

"Les prévisions pour les jours à venir sont optimistes, le ciel français ne devrait être concerné que de façon très marginale par les cendres volcaniques", assure la DGAC.
              
Aussi, "en l’état actuel des informations aucune mesure de fermeture de l’espace français n’est envisagée", détaille-t-elle assurant que la sécurité n'était pas "affectée".
              
Néanmoins, la DGAC demande aux compagnies aériennes d'effectuer "une étude de sécurité avant d’entreprendre des vols dans les espaces concernés par les cendres" afin "d’évaluer les risques" et "choisir les trajectoires".
              
"Les cendres du nuage ne devraient pas toucher la France avant vendredi et à ce jour il n'est pas prévu (...) de fermeture de l'espace aérien français", a de son côté déclaré mardi la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet.
              
Le nuage de cendres crachées par le volcan islandais Grimsvötn a bloqué mardi matin des milliers de passagers en Ecosse, menaçant dorénavant l'Europe du Nord, mais une fermeture de grande ampleur de l'espace aérien n'est pas envisagée, selon la Commission européenne.

 

Première publication : 24/05/2011

  • DIPLOMATIE

    Le nuage de cendres perturbe la tournée européenne d'Obama

    En savoir plus

  • ISLANDE

    Les experts prévoient un impact limité de l'éruption sur le trafic aérien

    En savoir plus

  • ISLANDE

    Le volcan en éruption menace le ciel européen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)