Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

  • En direct : à Paris, un rassemblement pro-palestinien sous haute surveillance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

EUROPE

L'éruption volcanique en Islande perturbe le ciel européen

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/05/2011

Le nuage de cendre formé par l'éruption - depuis samedi - du volcan Grimsvöetn, le plus actif d'Islande, perturbe mardi l'espace aérien européen. Quelque 252 vols ont été annulés, principalement en Écosse et en Irlande.

AFP - Deux cent cinquante deux vols ont été annulés mardi à cause du passage du nuage de cendres provoqué par l'éruption du volcan islandais Grimsvötn sur l'Ecosse et le nord de l'Irlande, a annoncé Eurocontrol.

VOLCANS ISLANDAIS : INFOGRAPHIE

"Le nuage a atteint l'Ecosse et le nord de l'Irlande et les compagnies aériennes ont décidé de ne pas voler dans les zones rouges à fortes densité de cendres", a expliqué Brian Flynn, chef des opérations de l'organisation européenne de la sécurité aérienne sur le site twitter d'Eurocontrol.

"Le nuage devrait toucher en fin de journée le sud de la Scandinavie, le Danemark et certaines parties du nord de l'Allemagne", a-t-il ajouté.

"Il devrait ensuite continuer vers le sud et toucher la France puis l'Espagne, mais il est difficile de dire quand", a-t-il ajouté.

Brian Flynn a précisé que le club de football du FC Barcelone attendait les précisions d'Eurocontrol sur l'évolution du nuage pour savoir s'il pourrait participer samedi à la finale de la Ligue des Champions à Wembley contre Manchester United.

L'activité a réduit

L'activité du volcan islandais Grimsvötn a réduit dans la nuit de lundi à mardi et le panache dégagé était beaucoup moins haut que la veille au soir, entre 3 et 5 kilomètres, a indiqué l'Office météorologique islandais.

Trois zones --bleue, grise et rouge-- ont été créées pour éviter la paralysie du ciel européen après l'éruption du volcan Eyjafjöll en Islande en avril 2010. Auparavant, les mesures de sécurité imposaient la fermeture de l'espace aérien du pays dès qu'il était touché par le nuage de cendres.

L'Ecosse a été placée en zone rouge et l'Irlande en zone bleue.

En dehors de l'Ecosse, les aéroports du Royaume-Uni fonctionnaient normalement, a indiqué mardi matin l'autorité britannique de régulation du trafic aérien NATS (National Air Traffic Services).

L'autorité de l'aviation civile en Irlande a pour sa part annoncé que l'espace aérien restait ouvert.

Quel impact sur le trafic européen ?

Suivez l'évolution de la situation, et notamment l'impact sur le trafic aérien, sur le site (en anglais) de l'organisation européenne de la sécurité aérienne Eurocontrol.

 

L'opérateur des aéroports norvégiens Avinor a lui indiqué que les cendres avaient atteint mardi matin le sud-ouest de la Norvège, ne provoquant toutefois dans l'immédiat que des perturbations mineures dans le trafic aérien.

Le volcan Grimsvötn, le plus actif d'Islande, connaît depuis samedi son plus violent début d'éruption en un siècle au moins, accompagné d'un immense panache de fumée.

Première publication : 24/05/2011

  • DIPLOMATIE

    Le nuage de cendres perturbe la tournée européenne d'Obama

    En savoir plus

  • ISLANDE

    Les experts prévoient un impact limité de l'éruption sur le trafic aérien

    En savoir plus

  • ISLANDE

    Le volcan en éruption menace le ciel européen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)