Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Amériques

La tornade de Joplin est la plus meurtrière depuis au moins 60 ans

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/05/2011

Le bilan record de la tornade qui a ravagé la ville de Joplin, dans le Missouri, est passé à 122 morts, devenant ainsi la plus meurtrière depuis au moins soixante ans. Les autorités craignent de découvrir de nouveaux corps.

AFP - La tornade qui a dévasté dimanche Joplin, une ville du Missouri, dans le centre des Etats-Unis, est devenue la plus meurtrière depuis au moins 60 ans avec un bilan qui est passé mardi à 122 morts.

Selon des responsables, ce bilan pourrait encore s'alourdir, mais il établit déjà un nouveau record. Le précédent record, depuis que les bilans sont établis avec précision, datait de 1953. A l'époque une tornade avait tué 116 personnes à Flint, dans le Michigan (nord).

Mardi, 48 heures après le passage de la tornade, des secouristes fouillaient méthodiquement les ruines de Joplin pour tenter de retrouver des survivants.

Deux personnes ont été retirées vivantes des décombres, l'une était coincée dans une cave, l'autre sous les débris d'un magasin.

"Nous sommes toujours dans une phase de recherche et de sauvetage et cela va continuer dans les prochaines heures", a déclaré un responsable municipal, Mark Rohr, lors d'une conférence de presse.

"La vie de personnes est en jeu", a-t-il dit, soulignant que le temps pressait.

Selon plusieurs médias américains, quelque 1.500 personnes seraient toujours portées disparues. Des habitants de Joplin pourraient toutefois avoir trouvé refuge en dehors de la zone touchée par les intempéries sans avoir été recensés par les autorités, ce qui expliquerait le nombre élevé de personnes manquant à l'appel.

Près de 48 heures après le passage de la tornade, Joplin offrait un spectacle saisissant: des quartiers entiers ont été complètement détruits et des sinistrés fouillaient les ruines de leurs maisons pour sauver quelques meubles.

Le président américain Barack Obama a indiqué mardi avoir "le coeur brisé" par le bilan meurtrier des tornades.

"Nos pensées et nos prières vont aux familles qui souffrent en ce moment", a déclaré le président lors d'une visite au Royaume-Uni. Il a annoncé qu'il se rendrait dimanche dans le Missouri.

Mais les opérations de secours avaient été perturbées par de fortes pluies et même interrompues après que deux secouristes eurent été frappés par la foudre et gravement blessés.

La Météorologie nationale américaine a indiqué que de fortes perturbations étaient encore à prévoir dans le Missouri, l'Oklahoma, le Kansas et le Texas.

"On essaie de sauver ce qu'on peut avant la prochaine tempête", a expliqué Brandon Hicks, 26 ans, devant les décombres de sa maison.

Face au chaos laissé par la tornade, la page Facebook de la ville centralisait les informations sur les restaurants offrant des repas gratuits ou les abris d'urgence, tandis que des hordes de volontaires ont proposé leurs services pour remettre Joplin sur pieds.

La tâche est colossale: la tornade a fait entre un et trois milliards de dollars de dégâts, selon une estimation de la société spécialisée Eqecat ne prenant en compte que les biens assurés.

Mardi, soir, les autorités ont indiqué que 8.000 bâtiments ont été touchés par la tornade, un monstre dont les rafales ont atteint 320 kmh et qui a laissé un sillon de destruction de 6,4 km de long sur plus d'un kilomètre de large.

"Tout est méconnaissable, complètement méconnaissable, c'est comme Armageddon", a déclaré Jeff Law, 23 ans, au journal Springfield News-Leader. Mardi après-midi, l'Oklahoma, frontalier du Missouri, a à son tour été balayé par des tornades. Sur CNN, le shérif Randall Edwards d'El Reno, dans le centre de l'Oklahoma, a "confirmé deux morts" entraînées par ces tornades.

Fin avril, des tornades, dont le bilan cumulé en ont fait les plus meurtrières en près d'un siècle, avaient frappé le sud-est des Etats-Unis, faisant 354 morts et d'énormes dégâts.

Première publication : 25/05/2011

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Vidéos et photos amateur de la tornade meurtrière dans le Missouri

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le bilan de la tornade au Missouri s'alourdit

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les tornades les plus meurtrières depuis les années 1930

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)