Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Mademoiselle K

En savoir plus

Economie

Le grand retour des introductions en Bourse

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/05/2011

Nombre d'entreprises, au premier rang desquels des sociétés liées à Internet, ont décidé de tenter l’aventure boursière ces dernières semaines. Un signe de la confiance retrouvée dans les marchés financiers après trois ans de défiance due à la crise.

Encore une introduction en Bourse réussie. Le moteur de recherche russe, Yandex, a levé 1,4 milliard de dollars à Wall Street ce mardi, au premier jour de cotation. Le cours de son action a bondi de 55%.

Cette belle performance fait pourtant pâle figure face à une autre introduction en Bourse, réalisée la semaine dernière : celle de LinkedIn. Le réseau social pour les professionnels a connu une entrée au Nasdaq (l’indice des valeurs technologiques de la Bourse de New York) euphorique puisque son action a gagné plus de 100% le premier jour. Une opération qui a permis à LinkedIn d’être valorisé à 8,9 milliards de dollars, soit plus de 570 fois son chiffre d’affaires de 2010.

Deux aventures qui illustrent ce que certains appellent déjà le grand retour des introductions en Bourse. Pendant toute la crise financière de 2008, les entreprises attendaient des jours meilleurs pour se lancer dans le bain boursier. A partir de la mi-2010, la tendance a commencé à s’inverser - avec notamment Petrobras qui a réussi la plus importante levée de fonds de l'Histoire.

2011 s’annonce donc comme un grand cru, notamment pour le secteur des nouvelles technologies. Outre LinkedIn ou Yandex, des sociétés comme Zynga – qui créé des jeux sur Facebook – et peut-être Twitter devraient également se décider à faire leur entrée en Bourse.

Un appétit pour les marchés financiers qui fait craindre le retour d’une bulle spéculative comme celle qui a éclaté en 2001.

Mais au fait, comment fonctionne exactement une introduction en Bourse ?

Première publication : 26/05/2011

  • INTERNET

    LinkedIn entre en Bourse avec gains et fracas

    En savoir plus

  • PÉTROLE

    Le Brésilien Petrobras finalise sa levée de fonds historique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)