Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 26/05/2011

Le nuage de cendres inquiète les internautes

Les internautes s’inquiètent des conséquences éventuelles du nuage de cendres islandais. Les Égyptiens refusent les excuses que pourrait présenter prochainement Hosni Moubarak. Et YouTube lance une chaîne dédiée à l’élection présidentielle française de 2012.

Le nuage de cendres inquiète les internautes

Ces images du volcan islandais Grimsvöetn en éruption rappellent de biens mauvais souvenirs aux voyageurs. Un an après l'Eyjafjöll, l’espace aérien en Europe est de nouveau perturbé par un nuage de cendres. Inquiets d’une éventuelle paralysie du trafic, de nombreux internautes ont les yeux rivés sur le Grimsvöetn.

Mila, une société de télécommunication, dispose justement d’une webcam braquée sur ce volcan, le plus actif du pays. Bien que, la plupart du temps, il ne soit pas visible en raison des cendres, ces images diffusées en direct remportent un franc succès sur les réseaux sociaux.

Le site Flight radar 24 affiche quant à lui en temps réel sur une carte interactive tous les vols commerciaux dans le ciel européen. Il permet de visualiser la progression du nuage de cendres et ses conséquences sur le trafic aérien, en s’appuyant notamment sur les données de l’agence météorologique britannique qui publie ses prévisions sur son site Internet.

De son côté, Eurocontrol, l'organisation européenne de la sécurité aérienne, communique sur Twitter pour répondre aux inquiétudes des voyageurs. Mais sur le site de microblogging, ce sont les compagnies aériennes qui sont le plus sollicitées. En effet, l’année dernière, les transporteurs avaient investi les réseaux sociaux pour transmettre les dernières informations à leur disposition. Un moyen de communication qui s’est avéré plus rapide et plus efficace que les centres d’appels téléphoniques.

Et en prévision d’éventuelles galères, les réseaux d’entraide qui s’étaient constitués l’an passé sont déjà en train de se réactiver. C’est le cas par exemple de ce groupe Facebook dédié au co-voiturage créé par de jeunes Suédois.


Les Égyptiens refusent les excuses de Moubarak

L’ex-président égyptien, Hosni Moubarak, serait actuellement en train de rédiger un message à l’adresse de la population dans lequel il lui présenterait ses excuses pour les actes commis pendant la révolution et où il annoncerait également renoncer à tous ses biens. C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien indépendant Al Chorouk dans un article publié la semaine dernière qui explique qu’en contrepartie, Moubarak espère obtenir une amnistie. Une nouvelle qui s’est répandue comme une traînée de poudre sur la toile où les réactions hostiles à cette annonce se multiplient depuis plusieurs jours.

Un groupe Facebook a ainsi été créé pour rassembler tous les Égyptiens qui refusent les excuses du président déchu. Une page sur laquelle ils sont plusieurs milliers à affirmer que les paroles de Moubarak n’ont aucune valeur et qu’il doit payer pour ses actes. C’est le cas notamment de Faten Tantawy qui explique ici que la population n’attend pas d’excuses mais des changements politiques immédiats et que la jeunesse reste plus mobilisée que jamais pour obtenir gain de cause. Et signe que les citoyens ne sont pas prêts à accorder leur pardon à l’ancien dictateur, un rassemblement massif est prévu vendredi 27 mai place Tahrir, au Caire, pour que la population puisse exprimer son refus face aux excuses de Moubarak.

De son côté, la blogueuse Zeinobia se demande ironiquement depuis quand les pharaons, surnom dont elle affuble Moubarak, présentent des excuses publiques et rendent ce qu’ils ont volé au peuple. Et selon elle, le message que livrera éventuellement l’ancien président constituera ni plus ni moins une provocation qui poussera le peuple à descendre une nouvelle fois dans la rue.

Face à cette grogne populaire grandissante, le Conseil suprême des forces armées a décidé de réagir pour tenter de calmer les esprits et a ainsi rapidement démenti sur sa page Facebook avoir l’intention d’amnistier Hosni Moubarak qui devrait finalement être jugé prochainement selon des sources judiciaires locales.


YouTube et l’élection présidentielle française

YouTube vient de lancer une chaîne baptisée YouTube Elections 2012 qui se présente comme un espace citoyen de débat et de dialogue en ligne autour de la prochaine élection présidentielle de 2012 en France. Une initiative qui devrait permettre aux internautes de suivre et interroger les différents candidats et partis politiques durant toute la durée de la campagne. Les citoyens pourront ainsi soumettre leurs questions par écrit ou par vidéo sur YouTube, ou via Twitter. Il leur sera ensuite proposé de voter pour leurs questions préférées qui seront ultérieurement posées aux candidats ayant accepté de participer au projet.


RockPaperPhoto.com

Bob Marley, les Beatles, B.B. King ou encore Ben Harper. Des photos inédites ou dédicacées de plus de 1000 musiciens de renom sont à vendre sur le site « RockPaperPhoto.com ». Des tirages en série limitée qui pourraient faire le bonheur des collectionneurs passionnés, ou du moins des plus fortunés d’entre eux. Un cliché peut en effet coûter jusqu’à 10 000 dollars l’unité. Les autres pourront toujours se contenter de visiter cette galerie virtuelle lancé par le manager de Madonna.


Vidéo du jour

Un time-lapse qui retrace en photos la croissance d’un berger allemand, de ses 8 semaines à son premier anniversaire. C’est ce que propose aux internautes ce montage mettant en scène un chien baptisé Dunder. Un travail attendrissant qui remporte un franc succès en ligne puisque le clip a déjà été visionné près de 700 000 fois en moins d’une semaine.

 

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2014 Réseaux sociaux

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

Au sommaire de cette édition : un acteur américain revisite l'Ice Bucket Challenge pour dénoncer les brutalités policières, le ministre indien des Finances provoque la polémique...

En savoir plus

28/08/2014 Réseaux sociaux

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge", les internautes espagnols affichent leur solidarité avec une victime de viol et...

En savoir plus

27/08/2014 Réseaux sociaux

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : une journaliste indienne lance le "Rice Bucket Challenge", les recommandations de l'Égypte à la police américaine suscitent la polémique et deux...

En savoir plus

25/08/2014 Réseaux sociaux

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

Au sommaire de cette édition : l’aide humanitaire russe en Ukraine divise les internautes ; des célébrités chinoises sont la cible d’une campagne anti-drogue de Pékin ; et un...

En savoir plus

22/08/2014 Réseaux sociaux

Le "Doubtfire Face", nouveau défi de la Toile contre le suicide

Au sommaire de cette édition : les internautes réalisent un nouveau défi en ligne pour lutter contre le suicide, un tweet du Président de la République d'Iran Hassan Rohani...

En savoir plus