Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

Economie

"Google Wallet", le portefeuille numérique qui provoque l’ire de PayPal

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/05/2011

La société américaine de paiement en ligne PayPal a déposé une plainte contre Google et deux ex-employés accusés d’avoir livré des secrets commerciaux qui ont permis à Google de lancer, jeudi, son portefeuille numérique "Google Wallet".

À peine annoncée, déjà contestée. Google a dévoilé jeudi une nouvelle application pour transformer son téléphone portable en "portefeuille mobile". Cette initiative a fait bondir le géant américain du paiement en ligne, PayPal, qui a déposé dans la foulée une plainte en justice pour violation de secrets commerciaux.

La nouveauté de Google, baptisée "Google Wallet", a en effet de quoi irriter l’acteur historique du paiement en ligne. Cette nouvelle application qui devrait être, en premier lieu, disponible cet été pour les détenteurs de smartphones Android (de Google) à New York et San Francisco, transforme le téléphone en carte de crédit, permet de profiter d'offres spéciales offertes par des commerçants, et de valider des cartes de fidélité.

Un projet qui recoupe en plusieurs points – tels que la méthode de paiement – les efforts déployés par PayPal depuis 2006 pour devenir incontournable sur les téléphones portables. "Même s’il y a de la place pour plusieurs sociétés dans ce secteur, il est peu probable que des commerçants investissent dans deux modes de paiement mobile en même temps", écrit PayPal dans sa plainte. L’entreprise américaine craint donc que la force de frappe de Google l’écarte d’un marché qu’elle juge stratégique pour son développement et qui pourrait, selon PayPal, représenter près de 630 milliards de dollars en 2014.

La plainte de PayPal contre Google
La plainte de PayPal

Histoire d’hommes

Outre l’aspect technologique, il s’agit aussi, et peut-être surtout, d’une histoire d’hommes. PayPal n’attaque pas seulement Google, mais aussi deux employés du géant d'Internet. Osama Bedier, le responsable de la division paiement mobile et Stephanie Tilenius, vice-présidente en charge du commerce, ont tous les deux quitté PayPal cette année pour rejoindre Google.

La société américaine de paiement en ligne les accuse d’avoir offert sur un plateau au nouvel employeur des secrets commerciaux et d’avoir débauché d’autres employés de PayPal. C’est surtout Osama Bedier qui cristallise l’ire de l'ancien patron. Il était jusqu’en janvier 2011 leur responsable de la stratégie de paiement mobile, et certains voyaient en lui l’un des prochains dirigeants de PayPal.

En outre, depuis début 2010, Osama Bedier menait les négociations pour que Google adopte PayPal sur ses smartphones. En fin d'année dernière, selon l'accusation, le géant d'Internet aurait convaincu le négociateur de PayPal de le rejoindre. Les discussions ont alors tourné court, selon la plainte en justice, peu avant qu’Osama Bedier ne rejoigne Google. Depuis lors, PayPal assure que son ancien employé "appelle les partenaires potentiels en se servant des ses connaissances des produits PayPal pour vanter la solution Google".

Le géant d'Internet n’a pas encore donné sa version des faits dans cette nouvelle bataille judiciaire.

Osama Bedier présente Google Wallet

Première publication : 27/05/2011

COMMENTAIRE(S)