Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Asie - pacifique

Un commandant de l'Otan réchappe à un attentat-suicide dans le nord du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/05/2011

Un attentat-suicide perpétré contre les bureaux du gouverneur de la province de Takhar (Nord) a fait sept morts, dont le chef de la police locale. Présent dans le bâtiment, le commandant des forces de l'Otan pour cette région a survécu à l'attaque.

AFP - Le commandant des forces de l'Otan pour le nord de l'Afghanistan, le général allemand Markus Kneip, a survécu à l'attentat suicide perpétré samedi contre les bureaux du gouverneur de la province septentrionale de Takhar, a annoncé un porte-parole de la Force de l'Otan.

"Le chef du Commandement régional Nord était à l'intérieur du bâtiment et a survécu à l'attentat", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Otan.

Il a refusé de préciser si le général Kneip avait été ou non blessé dans l'attentat.

L'attentat suicide a fait sept morts, dont le chef de la police afghane pour le nord du pays, le général Mohammad Daud Daud, et trois militaires allemands de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf).

Le porte-parole de l'Otan a également refusé de donner plus de détails sur ces trois militaires.

Première publication : 28/05/2011

  • AFGHANISTAN

    Un attentat-suicide à l'hôpital militaire de Kaboul fait plusieurs morts

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Une attaque des Taliban provoque la mort de 36 personnes

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un soldat français tué par une "explosion accidentelle" dans le sud de la Kapisa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)