Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Sports

L'Espagnol Alberto Contador s'adjuge son deuxième Tour d'Italie

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/05/2011

Déjà vainqueur en 2008 du Giro, le cycliste espagnol Alberto Contador a remporté l'édition 2011 du Tour d'Italie, après un contre-la-montre dans les rues de Milan, la 21e et dernière étape de l'épreuve.

AFP - L'Espagnol Alberto Contador a remporté dimanche à Milan la 94e édition du Tour d'Italie, dont il a dominé outrancièrement le parcours très montagneux.

L'Ecossais David Millar (Garmin) a enlevé la 21e et dernière étape, un contre-la-montre plat de 26 kilomètres, dans les rues de Milan.

L'Italien Michele Scarponi a pris la deuxième place du classement final, au terme des 3.265 kilomètres parcourus depuis le départ de Turin le 7 mai, devant son compatriote Vincenzo Nibali.

John Gadret s'est classé quatrième, le meilleur résultat pour un coureur français dans un grand tour depuis dix ans.

Contador, troisième de la dernière étape, s'est adjugé sa deuxième victoire dans le Giro en deux participations, trois ans après avoir réalisé des débuts victorieux dans la course rose.

Le Madrilène, qui est âgé de 28 ans, pourrait désormais s'attaquer un "doublé" Giro-Tour qui n'a pas été accompli depuis 1998.

Contador est invaincu dans les grands tours depuis 2007, sous réserve que le Tribunal arbitral du sport (TAS) ne le sanctionne pas pour un contrôle antidopage positif du Tour 2010 pour lequel sa fédération l'a "blanchi".

Dans ce Giro, présenté comme le plus montagneux de l'histoire avec huit arrivées en altitude, Contador s'est affirmé dès le premier grand rendez-vous. Vainqueur de la 9e étape sur les pentes de l'Etna, il a endossé alors le maillot rose de leader qu'il a porté ensuite jusqu'au bout.

Millar vainqueur du "chrono"

Dans les Alpes, l'Espagnol a confirmé sa supériorité. Il s'est satisfait de places d'honneur derrière le grimpeur vénézuélien José Rujano (Grossglöckner) puis derrière les Espagnols Igor Anton (Zoncolan) et Mikel Nieve (Gardeccia) avant de gagner mardi dernier le contre-la-montre en côte de Nevegal.

Scarponi et Nibali, qui ambitionnaient de succéder à leur compatriote Ivan Basso, le vainqueur de l'année passée (absent cette fois), se sont résignés à lutter pour la deuxième place finalement dévolue au plus âgé (31 ans), relégué à plus de six minutes par Contador.

Nibali, le vainqueur de la dernière Vuelta, est le plus jeune du podium final (26 ans), distancé pour finir de près de 7 minutes par Contador.

Dans l'ultime étape, la seule conçue pour les seuls rouleurs, Millar s'est imposé à la moyenne de 51,627 km/h. Le Britannique, qui a conquis brièvement le maillot rose au soir de l'accident mortel du Belge Wouter Weylandt (3e étape), a battu le Danois Alex Rasmussen de 7 secondes.

Contador, crédité du meilleur temps au premier pointage intermédiaire (Km 8,9), s'est classé troisième (à 36 sec de Millar) sur la ligne d'arrivée installée au coeur de Milan, devant le Duomo.

Le Madrilène s'est relevé dans la ligne droite pour savourer son succès et faire son geste favori de "Pistolero". "Inoubliable", a commenté Contador après l'arrivée.

Première publication : 29/05/2011

  • CYCLISME

    Affectée par la mort de l'un des siens, l'équipe Leopard Trek quitte le Giro

    En savoir plus

  • CYCLISME - TOUR D'ITALIE

    Contador, grand favori du Giro le plus difficile de l’Histoire

    En savoir plus

  • CYCLISME

    La Fédération espagnole blanchit Contador de toute accusation de dopage

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)