Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

Sports

Sebastian Vettel, l'autre prince de Monaco

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/05/2011

Le pilote allemand Sebastian Vettel (Red Bull) a terminé premier du Grand prix de Monaco devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Britannique Jenson Button (McLaren). Victime d'un carambolage, le Russe Vitaly Petrov a dû être hospitalisé.

AFP - L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) a remporté dimanche le Grand Prix de Monaco de Formule 1, signant son cinquième succès de la saison en six épreuves, devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Britannique Jenson Button (McLaren).

Vettel s'est imposé au terme d'une course exceptionnelle, entachée par l'accident de Vitaly Petrov, vraisemblablement blessé aux jambes, sans fracture - d'après des déclarations du directeur de Lotus Renault, Eric Boullier, à la BBC -, qui a nécessité la neutralisation de la course à six tours de la fin.

L'évacuation du Russe en ambulance a mis un terme à une lutte fantastique entre Vettel, Alonso et Hamilton, les trois champions du monde se retrouvant roue dans roue à quinze tours de la fin, l'Allemand, aux pneus très usés, réussissant non sans mal à contenir l'Espagnol et le Britannique, aux gommes plus fraîches.

Un nouveau départ a ensuite été lancé, derrière une voiture de sécurité. Mais Vettel, chaussé de nouveaux pneus, a ensuite contrôlé sans peine ses poursuivants.

Avec 143 points au général, il mène désormais le Championnat avec 58 longueurs d'avance sur le Britannique Lewis Hamilton (McLaren, 6e), qui devrait être pénalisé pour avoir multiplié les erreurs durant la course.

L'Australien Mark Webber, 4e du jour, devant le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber), excellent 5e, remonte à la troisième place du classement, avec 79 points.

L'Allemand Adrian Sutil (Force India) a fini 7e devant son compatriote Nick Heidfeld (Lotus Renault, 8e). Le Brésilien Rubens Barrichello, 9e, marque les premiers points de Williams en 2011, alors que le Suisse Sébastien Buemi (Toro Rosso) poursuit son bonhomme de chemin, marquant son 7e point de la saison.

Première publication : 29/05/2011

  • FORMULE 1

    Sebastian Vettel remporte le Grand Prix d'Espagne

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    La Grèce approuve le projet de construction d'un circuit de F1

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Le Grand Prix de Turquie pourrait disparaître en 2012

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)