Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

EUROPE

L'avocat de Mladic essaie de retarder le transfèrement de son client

Vidéo par Achren VERDIAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

Me Milos Saljic, l'avocat de Ratko Mladic, a annoncé avoir interjeté appel de la décision du Tribunal serbe d'autoriser le transfèrement de son client vers le TPIY de La Haye. Objectif : retarder un peu la procédure en cours.

AFP - L'avocat de Ratko Mladic a interjeté appel contre la décision du Tribunal serbe pour les crimes de guerre d'autoriser le transfèrement de son client vers le Tribunal pénal international (TPIY) pour l'ex-Yougoslavie, à La Haye, a indiqué lundi Me Milos Saljic à l'AFP.

"J'ai posté l'appel il y a 10 à 15 minutes depuis une poste de Belgrade", a déclaré l'avocat joint par téléphone vers 15H15 GMT.

En début d'après-midi, Me Saljic avait précisé, devant le bâtiment du Tribunal pour les crimes de guerre, qu'il allait interjeter appel "dans les deux heures".



"Le tribunal va sans doute examiner (l'appel) dans la journée de demain (mardi) car l'appel n'arrivera pas avant demain", avait-il estimé.

Un panel de trois juges doit examiner cet appel et disposera d'un délai de trois jours au maximum pour rendre sa décision.

Si l'appel est rejeté, le ministère serbe de la Justice signera l'ordre de transfèrement de Ratko Mladic vers la Haye.

Ratko Mladic, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, est inculpé par le TPIY pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre pour son rôle présumé pendant la guerre inter-communautaire en Bosnie (1992-1995).

PORTRAIT DE RATKO MLADIC

Première publication : 30/05/2011

  • SERBIE

    Ratko Mladic affirme ne pas être responsable des massacres de Srebrenica

    En savoir plus

  • SERBIE

    Des milliers de partisans de Ratko Mladic manifestent sous haute sécurité

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic est "transférable" au Tribunal pénal de La Haye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)