Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

Economie

Le Brésil, première étape de la campagne de Christine Lagarde pour le FMI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2011

Christine Lagarde entame au Brésil sa tournée destinée à promouvoir sa candidature à la tête du Fonds monétaire international (FMI). La ministre française de l'Économie doit ensuite se rendre dans plusieurs pays émergents, dont la Chine et l'Inde.

AFP - La ministre de l'Economie et candidate à la direction du FMI, Christine Lagarde, va visiter plusieurs pays émergents dans le cadre de sa campagne, dont la Chine et l'Inde, après le Brésil où elle doit se rendre lundi, pour les rassurer sur ses priorités.

"J'ai choisi de visiter l'ensemble des pays émergents", a déclaré la ministre dimanche sur Europe 1.

"J'ai offert au Brésil, à la Chine, à l'Inde, à certains pays d'Afrique", d'aller les visiter, a déclaré Mme Lagarde, qui a ajouté qu'elle se rendra aussi probablement au Moyen-Orient.

Elle a déclaré qu'elle allait commencer sa tournée par le Brésil, où elle doit se rendre lundi, parce que ce fut le premier pays à lui répondre.

Ces pays sont en pleine expansion économique et certaines voix, chez eux, se sont exprimées en faveur d'une direction du FMI assurée par un de leurs représentants.

Ces pays "sont ceux qui aujourd'hui expriment une inquiétude et une frustration. Ils souhaitent que leurs intérêts et leur situation économique soient reconnus et exprimés dans la direction des instances internationales", a déclaré la ministre.

"Ils veulent savoir si les candidats (à la direction du FMI) ont vocation universelle", a-t-elle ajouté.

Les Brics, le groupe réunissant les cinq principales puissances émergentes (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont critiqué la mainmise des Européens sur le poste de directeur général du FMI, mais ils n'ont pu se mettre d'accord sur une candidature unique.

La direction du FMI est traditionnellement allouée à un Européen, tandis que les Américains occupent celle de la Banque mondiale.

Christine Lagarde a déclaré sa candidature à la succession de Dominique Strauss-Kahn, démissionnaire après son inculpation pour un crime sexuel à New-York.

Première publication : 30/05/2011

  • FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL

    Christine Lagarde veut être la candidate du "plus large consensus"

    En savoir plus

  • FMI

    Christine Lagarde se porte candidate à la direction générale du FMI

    En savoir plus

  • AFFAIRE DSK

    Christine Lagarde, contestée mais favorite à la succession de DSK

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)