Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Le président chinois, grand absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

SPORT

Jérôme Valcke se défend d'avoir accusé le Qatar de corruption

Vidéo par Anne SOETEMONDT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

Le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke est revenu sur ses propos accusant, dans un courrier électronique, le Qatar de malversations dans le cadre du Mondial-2022 : il évoque un "ton léger", non une accusation formelle.

AFP - Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa, s'est défendu lundi d'avoir accusé le Qatar d'avoir acheté le Mondial-2022, reconnaissant les propos rapportés, mais se retranchant derrière un "ton plus léger" utilisé dans le mail qui a créé la polémique.

"M. Warner a publié un email que je lui ai envoyé. J'ai peut-être utilisé dans ce mail un ton plus léger, moins formel. Je voulais parler de la puissance financière du Qatar (...) mais je voulais pas faire référence à des achats de voix", s'est défendu M. Valcke dans un communiqué.

L'organisation du Mondial-2022 au Qatar avait réclamé lundi des explications "urgentes" sur des propos qu'aurait tenu le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke --"les Qataris ont acheté le Mondial-2022"-- selon Jack Warner, vice-président de la Fifa, suspendu le temps d'une enquête interne.

Le comité d'organisation Qatar 2022 dément catégoriquement dans un communiqué toute malversation dans le cadre de l'attribution de la Coupe du Monde-2022 et a saisi des conseils pour considérer "les options" pour se défendre après de tels propos rapportés.



Warner, qui a déjà dénoncé dimanche soir dans un communiqué un "don" de Joseph Blatter de un million de dollars à la Concacaf (Confédération américaine dont Warner est le président) le 3 mai, rapporte aussi un échange qu'il a eu avec le secrétaire général de la Fifa.

Dans cet échange, Jérôme Valcke lui aurait lâché à propos de Mohammed Bin Hammam, Qatari et président de la Confédération asiatique: "Peut-être qu'il pensait qu'il pouvait acheter la Fifa comme ils (les Qataris) ont acheté le Mondial (2022)".

Cette nouvelle polémique survient alors que M. Valcke, qui n'a pas caché dimanche être favorable à une réélection de Joseph Blatter comme président de la Fifa mercredi, subit les foudres de MM. Bin Hammam et Warner, suspendus tous deux le temps d'une enquête interne de la Fifa sur une fraude électorale présumée, alors que M. Blatter a été blanchi dans un volet du dossier.

Bin Hammam, 62 ans, était le seul adversaire à l'élection présidentielle du président sortant Joseph Blatter, 75 ans.

Mais Bin Hammam a annoncé le retrait de sa candidature dans la nuit de samedi à dimanche, avant son audition dimanche après-midi devant le comité d'éthique, qui a prononcé à son encontre une suspension. Bin Hammam a indiqué lundi qu'il allait faire appel de cette suspension.
 

Première publication : 30/05/2011

  • FIFA

    Un dirigeant de la Fifa accuse le Qatar d'avoir "acheté" la Coupe du Monde

    En savoir plus

  • FOOTBALL - FIFA

    "Ce sera le mandat des grandes réformes ou celui de trop"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Joseph Blatter, seul candidat au trône d’une Fifa décrédibilisée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)