Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

EUROPE

L'appel de Ratko Mladic contre son transfèrement à La Haye rejeté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

La Haute Cour de Belgrade a rejeté l'appel de Ratko Mladic contre son transfèrement au TPI pour l'ex-Yougoslavie. L'ex-chef militaire serbe y est inculpé pour son rôle dans le siège de Sarajevo (1992-1995) et le massacre de Srebrenica, en 1995.

AFP - L'appel de la défense de Ratko Mladic contre son transfèrement vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye a été rejeté mardi, a indiqué à l'AFP la porte-parole de la Haute Cour de Belgrade, Dusica Ristic.

"L'appel a été rejeté et la décision écrite sera remise au ministère de la Justice dans la journée", a déclaré Mme Ristic.

Il reviendra à ce dernier de signer formellement l'ordre de transfèrement.

La transfèrement de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie pourrait alors intervenir très rapidement.

Ratko Mladic est inculpé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre par le TPIY pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995). Il encourt la prison à vie.


PORTRAIT DE RATKO MLADIC


 

Première publication : 31/05/2011

  • SERBIE

    Les juges serbes étudient l'appel contre le transfèrement de Ratko Mladic

    En savoir plus

  • SERBIE

    L'avocat de Mladic essaie de retarder le transfèrement de son client

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic affirme ne pas être responsable des massacres de Srebrenica

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)