Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les enfants syriens à l'usine plutôt qu'à l'école

En savoir plus

FOCUS

Le lithium bolivien : une arlésienne ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit : "See EU Later !"

En savoir plus

FACE À FACE

Brexit : le sursaut des politiques français

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : trois morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

EUROPE

L'appel de Ratko Mladic contre son transfèrement à La Haye rejeté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

La Haute Cour de Belgrade a rejeté l'appel de Ratko Mladic contre son transfèrement au TPI pour l'ex-Yougoslavie. L'ex-chef militaire serbe y est inculpé pour son rôle dans le siège de Sarajevo (1992-1995) et le massacre de Srebrenica, en 1995.

AFP - L'appel de la défense de Ratko Mladic contre son transfèrement vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye a été rejeté mardi, a indiqué à l'AFP la porte-parole de la Haute Cour de Belgrade, Dusica Ristic.

"L'appel a été rejeté et la décision écrite sera remise au ministère de la Justice dans la journée", a déclaré Mme Ristic.

Il reviendra à ce dernier de signer formellement l'ordre de transfèrement.

La transfèrement de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie pourrait alors intervenir très rapidement.

Ratko Mladic est inculpé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre par le TPIY pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995). Il encourt la prison à vie.


PORTRAIT DE RATKO MLADIC


 

Première publication : 31/05/2011

  • SERBIE

    Les juges serbes étudient l'appel contre le transfèrement de Ratko Mladic

    En savoir plus

  • SERBIE

    L'avocat de Mladic essaie de retarder le transfèrement de son client

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic affirme ne pas être responsable des massacres de Srebrenica

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)