Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

EUROPE

Concombres contaminés : un premier décès hors d'Allemagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

Une femme d'une cinquantaine d'années est décédée ce mardi dans un hôpital du sud-ouest de la Suède. Elle avait été contaminée par la bactérie E.coli imputée aux concombres produits en Espagne lors d'un récent séjour en Allemagne.

AFP - Une femme d'une cinquantaine d'années contaminée par la bactérie Eceh lors d'un séjour en Allemagne est morte mardi dans un hôpital du sud-ouest de la Suède, a annoncé l'établissement hospitalier, constituant le premier décès connu en dehors d'Allemagne.
              
La quinquagénaire est décédée à l'hôpital Södra Älvsborgs de Boraas, près de Göteborg où elle avait été admise dimanche, selon un communiqué de l'établissement.
              
Après l'Allemagne, où le bilan a grimpé à 14 morts, la Suède est le pays le plus touché en Europe par la mystérieuse contamination par la bactérie E.coli entéro-hémorragique (Eceh).
              
Le dernier bilan publié lundi après-midi est de 39 personnes contaminées dans le pays nordique, dont 15 présentent des complications sérieuses avec un syndrome hémolytique et urémique (SHU).
              
Tous les contaminés ont effectué récemment des séjours en Allemagne.
              
Si l'origine exacte de la bactérie n'a pas encore été établie, les autorités allemandes recommandent de ne pas manger de concombres, de tomates et de salades crues dans le nord de l'Allemagne.
              
 

Première publication : 31/05/2011

  • ALLEMAGNE

    Le bilan de la bactérie imputée aux concombres s'élève à 14 morts

    En savoir plus

  • EUROPE - SANTÉ

    Alerte au concombre tueur en Europe

    En savoir plus

  • SANTÉ

    La bactérie imputée aux concombres espagnols contamine l'Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)