Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

EUROPE

Concombres contaminés : un premier décès hors d'Allemagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

Une femme d'une cinquantaine d'années est décédée ce mardi dans un hôpital du sud-ouest de la Suède. Elle avait été contaminée par la bactérie E.coli imputée aux concombres produits en Espagne lors d'un récent séjour en Allemagne.

AFP - Une femme d'une cinquantaine d'années contaminée par la bactérie Eceh lors d'un séjour en Allemagne est morte mardi dans un hôpital du sud-ouest de la Suède, a annoncé l'établissement hospitalier, constituant le premier décès connu en dehors d'Allemagne.
              
La quinquagénaire est décédée à l'hôpital Södra Älvsborgs de Boraas, près de Göteborg où elle avait été admise dimanche, selon un communiqué de l'établissement.
              
Après l'Allemagne, où le bilan a grimpé à 14 morts, la Suède est le pays le plus touché en Europe par la mystérieuse contamination par la bactérie E.coli entéro-hémorragique (Eceh).
              
Le dernier bilan publié lundi après-midi est de 39 personnes contaminées dans le pays nordique, dont 15 présentent des complications sérieuses avec un syndrome hémolytique et urémique (SHU).
              
Tous les contaminés ont effectué récemment des séjours en Allemagne.
              
Si l'origine exacte de la bactérie n'a pas encore été établie, les autorités allemandes recommandent de ne pas manger de concombres, de tomates et de salades crues dans le nord de l'Allemagne.
              
 

Première publication : 31/05/2011

  • ALLEMAGNE

    Le bilan de la bactérie imputée aux concombres s'élève à 14 morts

    En savoir plus

  • EUROPE - SANTÉ

    Alerte au concombre tueur en Europe

    En savoir plus

  • SANTÉ

    La bactérie imputée aux concombres espagnols contamine l'Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)