Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

EUROPE

Les juges serbes étudient l'appel contre le transfèrement de Ratko Mladic

Dernière modification : 31/05/2011

La justice serbe a reçu par courrier l'appel de l'avocat de Ratko Mladic qui s'oppose au transfèrement de l'ex-chef militaire devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. Les juges ont trois jours pour accepter ou rejeter l'appel.

AFP - La Haute Cour de Belgrade a reçu mardi l'appel de la défense de Ratko Mladic contre son transfèrement vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, a déclaré une porte-parole du tribunal.
              
"L'appel est arrivé à la cour", a confirmé la porte-parole de la Haute cour à Belgrade, Dusica Ristic.
              
Les juges disposent maintenant d'un "délai de trois jours" pour accepter ou rejeter cet appel, a ajouté cette porte-parole.
              
"La délibération sur l'appel aura lieu dans un délai de trois jours, c'est ainsi que le prescrit la procédure. Il dépend de la cour que cela soit fait le premier, le deuxième ou le troisième jour", a déclaré mardi à la télévision B92 le porte-parole du procureur serbe pour les crimes de guerre, Bruno Vekaric, avant que l'appel soit officiellement reçu.
              
"En tous cas, je sais que la cour est mobilisée et que le juge d'instruction maintient ce dossier sous contrôle", a-t-il ajouté.
              
"Personne ne sera informé sur le transfèrement car il y a des risques de sécurité et autres", a précisé M. Vekaric.
              
Ratko Mladic est inculpé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre par le TPIY pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995).

PORTRAIT DE RATKO MLADIC


 

Première publication : 31/05/2011

  • SERBIE

    L'avocat de Mladic essaie de retarder le transfèrement de son client

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic affirme ne pas être responsable des massacres de Srebrenica

    En savoir plus

  • SERBIE

    Des milliers de partisans de Ratko Mladic manifestent sous haute sécurité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)