Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

  • Démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

EUROPE

Les juges serbes étudient l'appel contre le transfèrement de Ratko Mladic

©

Dernière modification : 31/05/2011

La justice serbe a reçu par courrier l'appel de l'avocat de Ratko Mladic qui s'oppose au transfèrement de l'ex-chef militaire devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. Les juges ont trois jours pour accepter ou rejeter l'appel.

AFP - La Haute Cour de Belgrade a reçu mardi l'appel de la défense de Ratko Mladic contre son transfèrement vers le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, a déclaré une porte-parole du tribunal.
              
"L'appel est arrivé à la cour", a confirmé la porte-parole de la Haute cour à Belgrade, Dusica Ristic.
              
Les juges disposent maintenant d'un "délai de trois jours" pour accepter ou rejeter cet appel, a ajouté cette porte-parole.
              
"La délibération sur l'appel aura lieu dans un délai de trois jours, c'est ainsi que le prescrit la procédure. Il dépend de la cour que cela soit fait le premier, le deuxième ou le troisième jour", a déclaré mardi à la télévision B92 le porte-parole du procureur serbe pour les crimes de guerre, Bruno Vekaric, avant que l'appel soit officiellement reçu.
              
"En tous cas, je sais que la cour est mobilisée et que le juge d'instruction maintient ce dossier sous contrôle", a-t-il ajouté.
              
"Personne ne sera informé sur le transfèrement car il y a des risques de sécurité et autres", a précisé M. Vekaric.
              
Ratko Mladic est inculpé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre par le TPIY pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995).

PORTRAIT DE RATKO MLADIC


 

Première publication : 31/05/2011

  • SERBIE

    L'avocat de Mladic essaie de retarder le transfèrement de son client

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic affirme ne pas être responsable des massacres de Srebrenica

    En savoir plus

  • SERBIE

    Des milliers de partisans de Ratko Mladic manifestent sous haute sécurité

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)