Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Madrid veut une solution européenne à la chute de ses ventes de primeurs

Vidéo par Valentine OBERTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2011

"À un problème européen, il faut une solution européenne", affirme la ministre espagnole de l'Agriculture, qui juge "extraordinairement grave" la situation du secteur dans son pays, pointé du doigt par Berlin dans la crise des concombres contaminés.

AFP - La ministre espagnole de l'Agriculture Rosa Aguilar a reproché mardi à l'Allemagne d'incriminer les concombres espagnols, après plusieurs cas d'hémorragie mortelle de l'appareil digestif, et réclamé une "solution européenne" à la chute des ventes de primeurs.

La situation est "extraordinairement grave" pour le secteur, a-t-elle estimé à son arrivée à une rencontre avec ses homologues européens à Debrecen dans l'est de la Hongrie, en évaluant l'ampleur des pertes "à plus de 200 millions par semaine".

"A un problème européen, il faut une solution européenne", a-t-elle jugé.

"Aujourd'hui, nous allons présenter le problème comme un problème commun et demander une compensation pas uniquement pour les producteurs espagnols, mais pour tous les producteurs européens affectés par cette situation", a-t-elle précisé.

ANALYSE



De fait, d'autres pays comme les Pays-Bas ont vu leurs exportations de légumes vers l'Allemagne pratiquement cesser du jour au lendemain.

"Nous sommes déçus par la gestion de la situation" en Allemagne, a-t-elle ajouté, reprochant aux autorités sanitaires allemandes d'avoir fait "des déclarations très malvenues en pointant les concombres espagnols, l'Espagne, comme étant l'origine de la contamination sans avoir des données fiables pour le dire".

L'Allemagne n'est représentée que par son secrétaire d'Etat au ministère de l'Agriculture allemand, Robert Kloos, la ministre Ilse Aigner ayant annulé sa participation à la réunion de Debrecen pour gérer la crise à Berlin.

Le bilan de l'épidémie s'éleve pour l'instant à 14 morts, tous en Allemagne. Des hôpitaux du nord de l'Allemagne étaient submergés par des malades contaminés.

Ces décès sont consécutifs à des hémorragies provoquées par la bactérie E.coli entero-hémorragique (Eceh) dont l'un des vecteurs sont des concombres importés selon les autorités sanitaires allemandes.

Des concombres venant d'Espagne et contaminés ont été trouvés chez deux grossistes danois, avait aussi annoncé vendredi l'agence vétérinaire et des produits alimentaires du Danemark.

Première publication : 31/05/2011

  • ALLEMAGNE

    Le bilan de la bactérie imputée aux concombres s'élève à 14 morts

    En savoir plus

  • EUROPE - SANTÉ

    Alerte au concombre tueur en Europe

    En savoir plus

  • SANTÉ

    La bactérie imputée aux concombres espagnols contamine l'Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)