Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Les dernières tendances de la planète hi-tech et l’impact des révolutions numériques sur notre quotidien. Le samedi à 16h15.

TECH 24

TECH 24

Dernière modification : 02/06/2011

Cyberguerre : la tension monte d'un cran

Oeil pour oeil, et bientôt missile pour clic... Le Pentagone affirme que les cyberattaques sont comparables à des actes de guerre. Des cyberconflits militaires aux attaques électroniques contre des entreprises, Tech 24 prendra la mesure de ces nouveaux champs de bataille virtuels.

Les cyberattaques sont bel et bien des actes de guerre auxquels le Pentagone se réserve le droit de répondre par les armes. Les États-Unis n’ont pas digéré la récente attaque contre Lockheed Martin, une société au cœur du système de défense américain.

D’autant plus fâcheux que l’économie américaine est de plus en plus virtuelle. Le système d’approvisionnement énergétique par exemple est entièrement informatisé. L’Estonie en a fait l’amère expérience en 2007 : plus on est connecté, plus on est exposé.

En France, face à cette nouvelle menace, on s’organise

Les pouvoirs publics évoquent l’apparition de cybercommandos qui pourraient seconder les pouvoirs publics, en cas d’attaque géante comme celle qui a frappé le ministère de l’Économie en mars dernier.

Les entreprises aussi sont touchées

L'autre aspect de ces cyberguerres, ce sont les attaques économiques... Comme dans la vie réelle, les entreprises sont nombreuses à souffrir d'intrusions commanditées par des concurrents ou des États qui souhaiteraient se procurer les secrets financiers ou les recettes économiques miracles. Un des exemples du moment, c'est l'affaire Sony - Le Japonais doit faire face depuis plusieurs semaines à des attaques intensives à répétition.

Car si ces attaques peuvent toucher un géant comme Sony, elles peuvent atteindre n’importe quelle entreprise. Toute entreprise avec une activité en ligne est vulnérable.

Le Cloud Computing pourrait être une victime collatérale

Du coup, la grande tendance du moment, le Cloud Computing, qui propose aux entreprises de stocker à distance leurs données, pourrait s’en trouver chamboulé. Le marché de ces solutions a été évalué par Forrester à 241 milliards de dollars en 2020 contre 40,1 milliards de dollars en 2010.

Également au sommaire de Tech 24, Twitter qui s’offre Tweetdeck

La rumeur courait depuis plusieurs semaine. Twitter l'a officiellement confirmée : la firme à l'oiseau bleu s'offre Tweetdeck pour 40 millions de dollars. La plateforme britannique permet de gérer en temps réel plusieurs flux d'informations issus de Twitter, Facebook, My Space ou Foursquare. Une façon pour le site de micro-blogging d'asseoir sa position et de prouver que c’est bien lui le maître à bord.

Mais, à quoi ressemble Tweetdeck ?

Et puis, notre test de la semaine : la télévision connectée

HBBTV... Le sigle vous semble barbare. C'est pourtant le nouveau standard télévisuel qui pourrait révolutionner votre petit écran : la télévision connectée. Constructeurs, opérateurs, diffuseurs et fournisseurs d'accès planchent depuis des mois sur la question. IBM, France Télévisions et Panasonic montrent l'exemple à l'occasion de Roland Garros. Nous sommes allés faire un tour dans les coulisses du tournoi pour voir à quoi cela ressemble.

L'idée de l'HBBTV est de rassembler sur le même écran, celui de la télévision, tous les contenus enrichis, les informations en plus, les commentaires sur réseaux sociaux et le direct sur l'image télé.

On se quitte avec Africa 2.0

L'évènement qui réunit blogueurs et artistes africains pour l'association 'La voix de l'enfant' se déroule à Paris (au Stade de France) le 11 juin prochain... Passi, Manu Dibango, Jessy Matador. Des dizaines d'artistes africains se mobilisent pour la contruction d'une école au Burkina Faso... Le clip officiel de la manifestation est déjà en ligne. Rythmé !

 

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/04/2015 Industrie musicale

Numérique : tout pour la musique

YouTube fête ses 10 ans et domine la consommation de contenus musicaux. À peine lancée, Tidal, dernière née des application de streaming, bat de l'aile. Comment le secteur de la...

En savoir plus

17/04/2015 Google

Bruxelles contre Google : le bras de fer techno-diplomatique

La Commission européenne accuse Google d'abuser de sa position dominante pour favoriser ses services de recherche, traitement des données personnelles et mobiles au détriment de...

En savoir plus

10/04/2015 Cybercriminalité

Cyberattaques : sommes-nous tous vulnérables ?

Après le piratage de la chaîne TV5 Monde, les cyberattaques changent de dimension. La guerre de tranchée numérique se transforme en "Blitzkrieg" dans la vie réelle....

En savoir plus

03/04/2015 Dailymotion

Web vidéo : la guerre des plateformes

Diffuser une vidéo plus vite qu'un tweet avec Periscope, s'immerger dans la réalité virtuelle avec Oculus ou vivre à 360 degrés avec YouTube : les plateformes dégainent leurs...

En savoir plus

27/03/2015 Technologie

L'Université de la Singularité met le cap sur l'Europe

L’Université de la singularité s'exporte en Europe. Fondée en 2008 par le directeur du développement de Google, Ray Kurzweil et le médecin Peter Diamondis, entre croyance en...

En savoir plus