Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Rafah, les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat français tué au cours d'un accrochage dans l'est du pays

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2011

Le caporal-chef Nunes-Patego, membre du 17e régiment de génie parachutiste, a été tué ce mercredi en Afghanistan au cours d'un accrochage avec des insurgés, annonce l'Élysée. C'est le 59e soldat français tué dans le pays depuis 2001.

AFP - Un soldat français a été tué et trois autres ont été blessés, dont deux sérieusement, mercredi dans l'est de l'Afghanistan, lors d'un accrochage avec des insurgés, ont annoncé l'Elysée et le ministère de la Défense.

Il s'agit du 59e militaire français mort en Afghanistan depuis le déploiement de la force internationale sous commandement de l'Otan dans le pays, fin 2001.

Le caporal-chef du 17e régiment de génie parachutiste Guillaume Nunes-Patego, 30 ans, "participait à une opération de reconnaissance dans le cadre d'une opération dans la vallée d'Alasay. Il est décédé au cours d'un accrochage avec les insurgés", a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

Selon le ministère de la Défense, "trois autres militaires ont également été blessés" au cours de cette opération, dans la province de Kapisa, où est déployée une partie des forces françaises en Afghanistan.

"Deux ont été sérieusement atteints, mais leurs jours ne sont pas en danger. Le troisième a été touché très superficiellement", a précisé le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Les blessés touchés "par des tirs insurgés" ont été évacués sur l'hôpital militaire français de Kaboul, a-t-on précisé de même source.

Les militaires français participaient en fin de matinée "à une opération de reconnaissance et de recherche de caches d'armes, quand une section a été prise à partie par des insurgés", près du village de Shinzai, a indiqué l'état-major.

Durant ses dix années de service, le caporal-chef Nunes-Patego a notamment servi en ex-Yougoslavie (2002), au Gabon (2006) et une première fois en Afghanistan en 2008. Il était retourné en Afghanistan en mai dernier.

Dans son communiqué, le président Nicolas Sarkozy présente ses condoléances à la famille du soldat tué et "exprime la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité" (Isaf).

"Cette force mandatée par l'ONU, a reçu la mission de contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan", rappelle la présidence de la République.

Le Premier ministre, François Fillon, et le ministre de la Défense, Gérard Longuet, ont également salué dans des communiqués "le dévouement et le professionnalisme" des unités françaises engagées en Afghanistan.

Le 18 mai, un soldat français avait été tué et quatre autres blessés par l'explosion accidentelle d'une munition dans le sud de la Kapisa.

Environ 4.000 soldats français sont déployés en Afghanistan, notamment dans le district de Surobi et la province de Kapisa.

 

Première publication : 01/06/2011

  • AFGHANISTAN

    L'Otan présente ses excuses pour la mort de "neuf civils"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï lance un "dernier avertissement" à Washington après la mort de 14 civils

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un commandant de l'Otan réchappe à un attentat-suicide dans le nord du pays

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)