Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat français tué au cours d'un accrochage dans l'est du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2011

Le caporal-chef Nunes-Patego, membre du 17e régiment de génie parachutiste, a été tué ce mercredi en Afghanistan au cours d'un accrochage avec des insurgés, annonce l'Élysée. C'est le 59e soldat français tué dans le pays depuis 2001.

AFP - Un soldat français a été tué et trois autres ont été blessés, dont deux sérieusement, mercredi dans l'est de l'Afghanistan, lors d'un accrochage avec des insurgés, ont annoncé l'Elysée et le ministère de la Défense.

Il s'agit du 59e militaire français mort en Afghanistan depuis le déploiement de la force internationale sous commandement de l'Otan dans le pays, fin 2001.

Le caporal-chef du 17e régiment de génie parachutiste Guillaume Nunes-Patego, 30 ans, "participait à une opération de reconnaissance dans le cadre d'une opération dans la vallée d'Alasay. Il est décédé au cours d'un accrochage avec les insurgés", a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

Selon le ministère de la Défense, "trois autres militaires ont également été blessés" au cours de cette opération, dans la province de Kapisa, où est déployée une partie des forces françaises en Afghanistan.

"Deux ont été sérieusement atteints, mais leurs jours ne sont pas en danger. Le troisième a été touché très superficiellement", a précisé le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Les blessés touchés "par des tirs insurgés" ont été évacués sur l'hôpital militaire français de Kaboul, a-t-on précisé de même source.

Les militaires français participaient en fin de matinée "à une opération de reconnaissance et de recherche de caches d'armes, quand une section a été prise à partie par des insurgés", près du village de Shinzai, a indiqué l'état-major.

Durant ses dix années de service, le caporal-chef Nunes-Patego a notamment servi en ex-Yougoslavie (2002), au Gabon (2006) et une première fois en Afghanistan en 2008. Il était retourné en Afghanistan en mai dernier.

Dans son communiqué, le président Nicolas Sarkozy présente ses condoléances à la famille du soldat tué et "exprime la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité" (Isaf).

"Cette force mandatée par l'ONU, a reçu la mission de contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan", rappelle la présidence de la République.

Le Premier ministre, François Fillon, et le ministre de la Défense, Gérard Longuet, ont également salué dans des communiqués "le dévouement et le professionnalisme" des unités françaises engagées en Afghanistan.

Le 18 mai, un soldat français avait été tué et quatre autres blessés par l'explosion accidentelle d'une munition dans le sud de la Kapisa.

Environ 4.000 soldats français sont déployés en Afghanistan, notamment dans le district de Surobi et la province de Kapisa.

 

Première publication : 01/06/2011

  • AFGHANISTAN

    L'Otan présente ses excuses pour la mort de "neuf civils"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï lance un "dernier avertissement" à Washington après la mort de 14 civils

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un commandant de l'Otan réchappe à un attentat-suicide dans le nord du pays

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)