Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

EUROPE

Ratko Mladic a été soigné pour un cancer en 2009

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/06/2011

L'avocat de l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie révèle que son client a été traité pour un cancer dans un hôpital de Belgrade en 2009. Ratko Mladic doit comparaître pour la première fois devant le TPIY vendredi.

AFP - L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, a souffert d'un "cas sérieux de cancer du système lymphatique", et a subi une chimiothérapie et une opération à Belgrade en 2009, a assuré jeudi son avocat, Milos Saljic.

En Serbie, les pro-Mladic sont fatalistes

"Je dispose de registres médicaux indiquant qu'il a été traité pour un lymphome (cancer du système lymphatique) en 2009 dans un hôpital de Belgrade", a déclaré Me Slajic, interrogé au téléphone par l'AFP.

L'avocat a précisé qu'il avait fourni des copies des registres médicaux en question au Procureur serbe pour les crimes de guerre, mais a refusé de préciser le nom des établissements et des médecins qui auraient soigné l'ancien militaire.

Selon le quotidien Press de jeudi, citant Me Saljic, Ratko Mladic a eu "trois attaques cérébrales et deux crises cardiaques. Il a passé quatre mois dans une clinique de Belgrade pour le traitement d'un cancer.

"Il est tombé malade plusieurs années auparavant. Les registres de l'hôpital où il a été traité et dont nous disposons indiquent qu'il avait été traité dans le même hôpital neuf ans avant sa chimiothérapie en 2009", a ajouté Me Saljic à Press.

Le journal publie le registre en question, portant le nom de Mladic, sa date de naissance et d'autres détails, avec comme diagnostic "lymphome non-hodgkinien". Le nom de l'hôpital ou des médecins ne peuvent être vus sur le document.

Ratko Mladic "a subi une opération en raison de problèmes dus à des ulcères à l'estomac, causés probablement par le lymphome non-hdogkinien... Il a subi une chimiothérapie, ce qui explique, comme vous pouvez tous le voir, qu'il a perdu tous ses cheveux et que sa peau soit rouge", a poursuivi Me Slajic.

Le journal cite les responsables des principaux hôpitaux traitant des cas de cancers à Belgrade, qui ont démenti que Ratko Mladic ait pu être traité chez eux en 2009.

Interrogé sur les circonstances dans lesquelles il a obtenu ces documents, Me Saljic a expliqué avoir rencontré "une personne" qui lui avait transmis les registres médicaux, en assurant que des "médecins serbes et étrangers" traitaient Mladic. L'avocat n'a pas précisé l'identité de sa source.

PORTRAIT DE RATKO MLADIC

Première publication : 02/06/2011

  • SERBIE

    Ratko Mladic comparaîtra vendredi devant le TPIY

    En savoir plus

  • SERBIE

    L'ancien chef militaire Ratko Mladic extradé vers La Haye

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic affirme ne pas être responsable des massacres de Srebrenica

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)