Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 03/06/2011

Libye : journalistes sous surveillance

En Libye, derrière les combats qui opposent les rebelles aux forces loyales à Kadhafi, se joue une autre guerre : celle de l’information. Les journalistes étrangers ne sont pas les bienvenus. Sur place, ils sont encadrés par des hommes du régime et obligés de se soumettre à des visites guidées, parfois surréalistes.

Quand faire son travail de journalistes s'apparente à faire de la communication… C'est un peu le sentiment que j'ai ressenti une nouvelle fois, et de manière plus exacerbée, en retournant à Tripoli.

Les journalistes qui souhaitent couvrir l'actualité sont obligés de se soumettre à des contrôles et à des visites guidées. De l'hébergement, au moyen de transport, tout est contrôlé par le régime. "Pour mieux assurer notre sécurité", nous disent-ils.

Il est vrai que la Libye n'est pas un pays comme les autres. Même si environ 400 000 personnes y vont en vacances chaque année, pour y faire du tourisme, il n'en demeure pas moins que c'est l'un des États les plus fermés de la planète.

A Tripoli, comme dans le reste de la Tripolitaine, il est impossible de se déplacer sans tomber sur un checkpoint tenu par les pro-Kadhafi.

Dans ce contexte, les journalistes - étrangers - sont sous haute surveillance. Et ne peuvent travailler librement. Certains nous accusant de tenir "des propos beaucoup plus dévastateurs que les frappes de l'OTAN" !...

Cette attitude vis à vis de la presse n'a rien de nouveau, ni d'exceptionnelle. L'exemple le plus récent date de 2009, lors de l'opération "Plomb durci" d'Israël contre le Hamas dans la Bande de Gaza.

Pendant plusieurs semaines, alors que l'armée bombardait, nous étions interdits de couverture dans Gaza.

En période de guerre, la communication est une arme comme les autres que les pouvoirs savent doser, contrôler et maîtriser. À nos dépends.

Par Willy BRACCIANO

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/01/2017 Afrique

Burundi : à visage caché

Le Burundi ne fait jamais la une des journaux. Pourtant les violences y sont quasi quotidiennes. Depuis l'annonce de la candidature de Nkurunziza à un troisième mandat en avril...

En savoir plus

13/01/2017 États-Unis

Wisconsin : plongée au cœur du vote Trump

Le 20 janvier, Donald Trump sera investi de la présidence des États-Unis. Incarnation d’un changement radical dans la politique américaine, il a remporté, durant l’élection,...

En savoir plus

06/01/2017 Afrique

"Génération Dadaab" : rencontre avec la jeunesse du camp somalo-kenyan

À la frontière entre la Somalie et le Kenya se trouve Dadaab. Ce camp géant, géré par l'UNHCR, abrite 280 000 habitants, des Somaliens pour la plupart. En 25 ans d'existence, une...

En savoir plus

23/12/2016 Moyen-Orient

Reportage exclusif : Mossoul, la difficile reconquête

Depuis plus de deux mois, l'armée irakienne mène un combat acharné pour reprendre Mossoul à l’organisation État islamique. Un quart de la ville a pu être repris, mais les...

En savoir plus

22/12/2016 Droit d'asile

Vidéo : Ferrette, un village alsacien qui redonne espoir aux migrants

Depuis bientôt un an, le village de Ferrette, en Alsace, a mis en place un centre d’accueil pour demandeurs d’asile dans une ancienne caserne de gendarmerie. Après des mois...

En savoir plus