Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Émoticône hijab : la victoire de Rayouf Alhumedhi, lycéenne saoudienne

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 03/06/2011

Libye : journalistes sous surveillance

En Libye, derrière les combats qui opposent les rebelles aux forces loyales à Kadhafi, se joue une autre guerre : celle de l’information. Les journalistes étrangers ne sont pas les bienvenus. Sur place, ils sont encadrés par des hommes du régime et obligés de se soumettre à des visites guidées, parfois surréalistes.

Quand faire son travail de journalistes s'apparente à faire de la communication… C'est un peu le sentiment que j'ai ressenti une nouvelle fois, et de manière plus exacerbée, en retournant à Tripoli.

Les journalistes qui souhaitent couvrir l'actualité sont obligés de se soumettre à des contrôles et à des visites guidées. De l'hébergement, au moyen de transport, tout est contrôlé par le régime. "Pour mieux assurer notre sécurité", nous disent-ils.

Il est vrai que la Libye n'est pas un pays comme les autres. Même si environ 400 000 personnes y vont en vacances chaque année, pour y faire du tourisme, il n'en demeure pas moins que c'est l'un des États les plus fermés de la planète.

A Tripoli, comme dans le reste de la Tripolitaine, il est impossible de se déplacer sans tomber sur un checkpoint tenu par les pro-Kadhafi.

Dans ce contexte, les journalistes - étrangers - sont sous haute surveillance. Et ne peuvent travailler librement. Certains nous accusant de tenir "des propos beaucoup plus dévastateurs que les frappes de l'OTAN" !...

Cette attitude vis à vis de la presse n'a rien de nouveau, ni d'exceptionnelle. L'exemple le plus récent date de 2009, lors de l'opération "Plomb durci" d'Israël contre le Hamas dans la Bande de Gaza.

Pendant plusieurs semaines, alors que l'armée bombardait, nous étions interdits de couverture dans Gaza.

En période de guerre, la communication est une arme comme les autres que les pouvoirs savent doser, contrôler et maîtriser. À nos dépends.

Par Willy BRACCIANO

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/11/2017 Moyen-Orient

De Téhéran à Najaf, avec des pèlerins chiites qui bravent tous les dangers

C'est l'un des pèlerinages les plus dangereux du monde. Chaque année, malgré la présence de l'organisation État islamique (EI) qui les honnit, des millions de chiites se rendent...

En savoir plus

09/11/2017 Textile

Fripes-business : au cœur du circuit international des vêtements usagés

Nos reporters se sont intéressés au devenir des vêtements rejetés par les Occidentaux. Pendant plusieurs mois, ils ont suivi le circuit des vêtements usagés, de la collecte...

En savoir plus

11/10/2017 EUROPE

Les fantômes de 1917 hantent toujours la Russie de Poutine

Que reste-il de la révolution de 1917 en Russie ? Alors que le centenaire de cet évènement, qui a bouleversé l’ordre mondial et donné naissance à l’URSS, embarrasse le Kremlin,...

En savoir plus

03/11/2017 Asie - pacifique

Reportage exclusif : Rohingya, le déni birman

En Birmanie, le nord de l'État d'Arakan est une zone coupée du monde. Ces dernières semaines, les violences qui s’y déroulent ont poussé des centaines de milliers de Rohingya à...

En savoir plus

27/10/2017 Moyen-Orient

Vidéo : à Mossoul-Ouest, en Irak, histoire d'une frappe meurtrière

Depuis trois ans, la coalition antijihadiste appuie avec des frappes aériennes les troupes irakiennes dans la reconquête de leur territoire. Mais des voix commencent à s’élever...

En savoir plus