Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

EUROPE

La Russie impose un embargo sur les légumes frais européens

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/06/2011

Si la Commmission européenne a levé mercredi soir la mise en garde lancée contre les concombres espagnols soupçonnés d'être à l'origine de l'épidémie, la Russie a interdit l'importation de tous les légumes frais en provenance d'Europe.

AFP - La Russie a interdit jeudi l'importation des légumes frais en provenance de tous les pays de l'Union européenne en raison de l'épidémie mortelle causée par la bactérie E.coli 0104, a annoncé l'agence de protection des consommateurs.
              
"L'interdiction des importations de légumes frais, qui concerne tous les pays de l'Union européenne, prend effet ce (jeudi) matin", a déclaré le chef de l'agence, Gennady Onishchenko, cité par l'agence Interfax.
              
Les légumes déjà importés de l'UE "seront saisis dans toute la Russie", a-t-il ajouté.
              
"J'appelle les gens à oublier les légumes importés au profit des produits locaux", a-t-il poursuivi, estimant que les normes sanitaires étaient suivies en Russie avec plus de professionnalisme que dans l'UE.
              
L'épidémie "montre que la législation sanitaire européenne, que certains presse la Russie d'adopter, ne marche pas", a-t-il jugé.
              
Une épidémie de diarrhée partie d'Allemagne et qui s'étend en Europe s'est encore aggravée mercredi, avec un nouveau décès qui porte le bilan à 17 morts et des centaines de nouveaux cas en Allemagne.
              
De nouveaux cas continuent d'être signalés dans le reste de l'Europe, notamment aux Pays-Bas, et jusqu'aux Etats-Unis. Tous les malades ont apparemment transité par l'Allemagne.
              
La Commmission européenne a levé mercredi soir la mise en garde lancée contre les concombres espagnols soupçonnés d'être à l'origine de l'épidémie.
              
Les recherches ont recommencé avec de nouveaux outils pour lutter contre une des plus graves épidémies de ce type jamais observées dans le monde. Elle se manifeste par des hémorragies du système digestif, et dans les cas les plus graves, par des troubles rénaux (syndrome hémolytique et urémique, SHU).
              
L'Union européenne est confrontée à "une crise grave" et tout doit être mis en oeuvre pour identifier le plus rapidement possible la cause de l'épidémie, a déclaré le commissaire européen chargé de la Santé John Dalli.
              
La Commission européenne a également parlé de "crise de consommation partout" en Europe, avec "une diminution radicale de la consommation de fruits et légumes, et pas seulement des concombres", selon un de ses porte-parole.

Première publication : 02/06/2011

  • ESPAGNE

    L'agriculture touchée de plein fouet par la crise du concombre

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Le concombre espagnol disculpé, Madrid songe à être indemnisé

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Madrid veut une solution européenne à la chute de ses ventes de primeurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)