Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

EUROPE

La Russie impose un embargo sur les légumes frais européens

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/06/2011

Si la Commmission européenne a levé mercredi soir la mise en garde lancée contre les concombres espagnols soupçonnés d'être à l'origine de l'épidémie, la Russie a interdit l'importation de tous les légumes frais en provenance d'Europe.

AFP - La Russie a interdit jeudi l'importation des légumes frais en provenance de tous les pays de l'Union européenne en raison de l'épidémie mortelle causée par la bactérie E.coli 0104, a annoncé l'agence de protection des consommateurs.
              
"L'interdiction des importations de légumes frais, qui concerne tous les pays de l'Union européenne, prend effet ce (jeudi) matin", a déclaré le chef de l'agence, Gennady Onishchenko, cité par l'agence Interfax.
              
Les légumes déjà importés de l'UE "seront saisis dans toute la Russie", a-t-il ajouté.
              
"J'appelle les gens à oublier les légumes importés au profit des produits locaux", a-t-il poursuivi, estimant que les normes sanitaires étaient suivies en Russie avec plus de professionnalisme que dans l'UE.
              
L'épidémie "montre que la législation sanitaire européenne, que certains presse la Russie d'adopter, ne marche pas", a-t-il jugé.
              
Une épidémie de diarrhée partie d'Allemagne et qui s'étend en Europe s'est encore aggravée mercredi, avec un nouveau décès qui porte le bilan à 17 morts et des centaines de nouveaux cas en Allemagne.
              
De nouveaux cas continuent d'être signalés dans le reste de l'Europe, notamment aux Pays-Bas, et jusqu'aux Etats-Unis. Tous les malades ont apparemment transité par l'Allemagne.
              
La Commmission européenne a levé mercredi soir la mise en garde lancée contre les concombres espagnols soupçonnés d'être à l'origine de l'épidémie.
              
Les recherches ont recommencé avec de nouveaux outils pour lutter contre une des plus graves épidémies de ce type jamais observées dans le monde. Elle se manifeste par des hémorragies du système digestif, et dans les cas les plus graves, par des troubles rénaux (syndrome hémolytique et urémique, SHU).
              
L'Union européenne est confrontée à "une crise grave" et tout doit être mis en oeuvre pour identifier le plus rapidement possible la cause de l'épidémie, a déclaré le commissaire européen chargé de la Santé John Dalli.
              
La Commission européenne a également parlé de "crise de consommation partout" en Europe, avec "une diminution radicale de la consommation de fruits et légumes, et pas seulement des concombres", selon un de ses porte-parole.

Première publication : 02/06/2011

  • ESPAGNE

    L'agriculture touchée de plein fouet par la crise du concombre

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Le concombre espagnol disculpé, Madrid songe à être indemnisé

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Madrid veut une solution européenne à la chute de ses ventes de primeurs

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)