Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Afrique

Combats meurtriers entre forces gouvernementales et miliciens shebab à Mogadiscio

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/06/2011

Les forces gouvernementales somaliennes, soutenues par les soldats de l'Union africaine, poursuivent leur offensive contre les Shebab. Des combats pour le contrôle du marché de Bakara on causé la mort d'au moins 17 civils dans la capitale.

AFP - Au moins 17 civils ont été tués jeudi à Mogadiscio dans des combats pour le contrôle du marché central de Bakara entre insurgés shebab et forces pro-gouvernementales, soutenues par la force de paix de l'Union africaine (Amisom), selon une source médicale.

"Au moins 17 morts civils ont été comptabilisés, dont neuf ont été tués par un seul obus d'artillerie sur une station de bus près de l'hôpital Arafat", a indiqué à l'AFP le chef du service des ambulances de la capitale, Ali Muse.

"Ce sont près de 46 civils qui ont été blessés dans ces violences et ce n'est qu'un bilan provisoire", a précisé M. Muse.

La plupart des victimes, tués et blessés, ont été touchées à Arafat, un quartier du nord de la ville sous contrôle des shebab.

Interrogé par l'AFP, un responsable des forces de sécurité du gouvernement de transition somalien (TFG) s'est refusé à confirmer ce bilan, mais a affirmé que les forces pro-gouvernementales, appuyées par les troupes ougandaise et burundaise de l'Amisom, ont pris le contrôle de plusieurs positions et avancé vers le marché de Bakara, un bastion islamiste.

"Nous avons repoussé l'ennemi et nos forces avancent désormais vers de nouvelles positions très proches de Bakara", a assuré le chef d'état-major adjoint de l'armée du TFG, le lieutenant-colonel Yusuf Dhegobadan.

"Les combats ont débuté la nuit dernière et se poursuivaient en début d'après-midi de façon sporadique", a expliqué l'officier.

"Nous avons pris le contrôle de (la position de) Shirkole et avons pénétré en profondeur dans les tranchées" des shebab, a-t-il précisé.

L'Amisom a lancé le 12 mai une série de nouvelles opérations contre les islamistes sur deux principales lignes de front de la capitale somalienne, resserrant ainsi son étau sur le marché de Bakara, grosse source de revenus pour les shebab en lutte contre le TFG du président Sharif Cheikh Ahmed. 

Situation difficile dans les camps de réfugiés somaliens au Kenya

Première publication : 02/06/2011

  • SOMALIE

    Les forces alliées reprennent une position des insurgés shebab

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Paris a reçu une "preuve de vie" de l'otage français enlevé à Mogadiscio en 2009

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Une nouvelle attaque des Shebab fait une vingtaine de morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)