Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

SPORT

Accrochés au Bélarus, les Bleus laissent filer les trois points

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/06/2011

La France et le Bélarus ne sont pas parvenus à se départager ce vendredi soir à Minsk en match qualificatif de l'Euro-2012 (1-1). Les Bleus restent en tête du groupe D mais ne sont toujours pas assurés d'atteindre la phase finale de la compétition.

AFP - Battue 1-0 en septembre 2010, l'équipe de France n'est pas parvenue à prendre sa revanche sur le Belarus (1-1), vendredi à Minsk, et devra encore lutter afin d'arracher son billet pour l'Euro-2012 même si elle reste en position de force dans le groupe D.

Les Bleus connaissaient leur mission pour ce dernier rendez-vous de la saison en match de compétition: un succès leur aurait quasiment ouvert les portes de la Pologne et de l'Ukraine, hôtes du prochain Championnat d'Europe.

Avec ce résultat nul, les troupes de Laurent Blanc gardent la main dans leur poule avec quatre longueurs d'avance sur le Belarus mais le chemin sera encore long avant la délivrance finale et la qualification pour l'Euro.

Les Français peuvent maudire leur début de rencontre calamiteux, logiquement sanctionné par le but contre son camp inscrit par le malheureux Abidal (20e). Le défenseur du FC Barcelone aurait sans doute préféré fêter d'une toute autre manière son retour en sélection, près de trois mois après son opération d'une tumeur au foie.

Mais heureusement pour le Catalan, Malouda a tout de suite rétabli la balance (22e) après une belle montée de Sagna suivie d'une remise de Benzema, évitant à ses coéquipiers une défaite qui aurait fait désordre.

La belle série d'invincibilité des Français est ainsi portée à huit rencontres (6 victoires, deux nuls) mais Blanc trouvera matière à réflexion devant la prestation sans saveur de ses joueurs, incapables de dominer la 53e nation Fifa.

Le sélectionneur avait prévenu des dangers de ce match, programmé juste avant les vacances, et avait pointé du doigt le spectre d'une décompression aussi bien physique que psychologique. Il avait vu juste, les Bleus paraissant manquer de jus et de peps en cette fin de saison.

Mais c'est surtout le secteur défensif qui a été sérieusement secoué par le Belarus, pourtant privé de ses meilleurs éléments, blessés ou suspendus, et renforcé par des jeunes.

Malouda volontaire

Sans Mexès, gravement touché au genou gauche, Blanc avait logiquement décidé de titulariser le plus grand espoir français au poste de défenseur central: Mamadou Sakho. Mais le Parisien de 21 ans a pu mesurer à ses dépens la différence entre un simple match de Ligue 1 et une rencontre internationale, qui plus est à l'extérieur.

Emprunté et fébrile, Sakho n'a pas rassuré une arrière-garde qui commençait pourtant à trouver petit à petit ses marques et qui est de nouveau en chantier.

Mais Blanc n'a pas tout perdu à Minsk et peut se réjouir de sa petite innovation avec le positionnement de Ribéry à gauche. Le sélectionneur a ainsi accédé aux désirs du Bavarois, reléguant Malouda à droite. Le joueur de Chelsea s'est montré volontaire et a sorti une prestation plus conforme à son statut de cadre avec un 6e but en 66 sélections, son premier depuis le 7 septembre. La paix sociale est ainsi préservée chez les Bleus et Blanc s'épargne un débat sur les cas Malouda et Ribéry qui aurait pu être pesant.

Le pire a donc été évité au Belarus et Blanc aura désormais tout le loisir de faire tourner son effectif lors des deux amicaux prévus lundi en Ukraine et jeudi en Pologne. Mais pour sécuriser son destin et valider son ticket pour l'Euro, il devra encore patienter au moins jusqu'en septembre.

 

Première publication : 03/06/2011

  • FOOTBALL

    Tenue en échec par la Croatie, la France peine à convaincre

    En savoir plus

  • FOOTBALL - EURO-2012

    Victoire sans forcer de la France face au Luxembourg

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Yann M’Vila, l’avenir des Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)