Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

EUROPE

Ratko Mladic comparaît devant le Tribunal de La Haye

Vidéo par Stéphanie MAUPAS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/06/2011

Pour la première fois, Ratko Mladic comparaîtra ce matin devant les juges du Tribunal pénal international de La Haye. L'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie, 69 ans, devra plaider coupable ou non coupable des faits qui lui sont reprochés.

AFP - L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, arrêté le 26 mai en Serbie après seize ans de cavale, doit comparaître pour la première fois vendredi devant les juges du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye.
              
Celui qui était l'homme le plus recherché d'Europe est notamment poursuivi pour son rôle dans le massacre de Srebrenica, le pire qu'ait connu l'Europe depuis la Seconde guerre mondiale, durant lequel 8.000 Musulmans avaient été tués en 1995.
              
L'ancien général, âgé de 69 ans, devra plaider coupable ou non coupable des faits qui lui sont reprochés lors d'une audience prévue à partir de 10H00 (08H00 GMT). Il pourra toutefois demander un délai de 30 jours avant que la question ne lui soit à nouveau posée.
              
Le procès de M. Mladic ne devrait pas débuter avant plusieurs mois, notamment pour laisser à la défense le temps de prendre connaissance des éléments de preuve rassemblés par l'accusation.
              
Le juge néerlandais Alphons Orie, qui avait déjà mené en 2008 l'audience de comparution initiale de l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, vérifiera l'identité de l'accusé avant de lui résumer les 11 charges de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité qui pèsent contre lui.
              
Lors de l'audience, qui pourrait durer une heure à une heure trente, le magistrat s'informera aussi de la santé de l'accusé et lui demandera s'il a à se plaindre de ses conditions de détention au quartier pénitentiaire du TPIY à La Haye.
              
Selon l'avocat de l'accusé en Serbie, Milos Saljic, Ratko Mladic avait été opéré et soigné par chimiothérapie en 2009 pour un "sérieux" cancer du système lymphatique.
              
Un avocat serbe, Aleksandar Aleksic, a été désigné pour défendre l'ancien général lors de sa comparution initiale.
            

PORTRAIT DE RATKO MLADIC

Première publication : 03/06/2011

  • SERBIE

    La lumière sera faite sur la cavale de Mladic, assure Tadic

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic, génocidaire méthodique et implacable

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)