Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Naufrage au large de la Tunisie : informations contradictoires sur le repêchage des corps

Vidéo par David THOMSON , Gary GRABLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/06/2011

Les corps d'au moins 120 migrants clandestins tentant de rallier l'Italie auraient été repêchés au large des côtes tunisiennes, selon le Croissant-Rouge. De son côté, la garde maritime tunisienne affirme n'avoir récupéré que deux corps.

AFP - La garde maritime tunisienne, responsable des opérations de secours au large des côtes, a démenti avoir repêché vendredi des corps de migrants portés disparus jeudi après un naufrage, contrairement aux affirmations du Croissant Rouge local.

François Bayrou favorable à la création d'une "force de secours européenne"

Le président du MoDem, François Bayrou, a dénoncé vendredi l'"indifférence" de l'Europe après la mort probable de plus de 200 personnes fuyant la Libye dans un naufrage au large de la Tunisie, et appelé à la création d'"une force de secours européenne pour ces boat people".

"250 personnes en provenance de Libye viennent encore de mourir. On est à plus de 1.000 victimes depuis le début du conflit, et nous les laissons mourir sans rien dire, sans organiser les secours qu'un minimum d'humanité devrait à ces boat people d'aujourd'hui", a déclaré M. Bayrou à l'AFP.

"Pourtant c'est nous, Français et Européens, qui avons déclenché la guerre, pour des raisons explicables et sans doute honorables, mais dont on ne pouvait imaginer qu'elle serait sans conséquences", a-t-il ajouté.

"Nous avons récupéré seulement deux corps hier" et "nous avons suspendu les opérations de recherche à cause du mauvais temps", a assuré à l'AFP le directeur de la garde maritime, Lotfi Baili.

"Nous n'avons pour l'instant que deux corps" de migrants morts la veille, a confirmé à l'AFP le lieutenant-colonel Tahar Landoulsi, chef de la garde maritime à Sfax (sud), d'où sont menées ces opérations.

Le Croissant Rouge à Sfax avait auparavant affirmé à l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Genève, ainsi qu'à l'AFP, qu'entre 120 et 150 cadavres de migrants avaient été récupérés, sur plus de 200 disparus dans un naufrage.

"Le Croissant Rouge tunisien a confirmé jeudi qu'il y avait encore des corps dans l'eau et que des opérations de repêchage étaient en cours", avait indiqué plus tôt vendredi l'OIM dans un communiqué de presse, en précisant que, selon la même source, "150 personnes, majoritairement originaires d'Afrique sub-saharienne, sont mortes et leurs corps ont été transportés à l'hôpital de Sfax".

Le coordinateur du Croissant Rouge tunisien à Sfax, Moez Barkallah, avait affirmé à l'AFP que 123 corps avaient été repêchés et transportés à la morgue.

Contacté de nouveau après le démenti des autorités, ce médecin du Croissant Rouge s'est montré moins affirmatif en indiquant qu'"il ne s'agi(ssai)t pas d'informations officielles" et qu'il n'avait pas vu les corps lui-même à la morgue.

Entre 200 et 270 migrants fuyant la Libye ont disparu jeudi au large des côtes tunisiennes et près de 600 autres ont pu être secourus, alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Italie à bord d'une embarcation qui a fait naufrage.

Les secouristes avaient perdu tout espoir jeudi soir de retrouver ces disparus vivants.

Première publication : 03/06/2011

  • TUNISIE

    Naufrage d'un bateau de migrants partis de Libye, au moins 200 disparus

    En savoir plus

  • FRANCE - TUNISIE

    "Je rêvais juste d’une vie meilleure..."

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Chute vertigineuse de 7,8 % du PIB au premier trimestre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)