Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Moyen-orient

Une vague d'attentats meurtriers frappe la ville de Tikrit

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2011

Tikrit, l'ex-fief de Saddam Hussein, a été ce vendredi le théâtre de violents attentats - à l'entrée d'une mosquée et à l'hôpital. Au moins 24 personnes ont été tuées et 75 autres blessées, selon des sources médicale et sécuritaire irakiennes.

AFP - La série d'attentats vendredi contre une mosquée et un hôpital de Tikrit, l'ex-fief de Saddam Hussein à 160 km au nord de Bagdad, a fait 24 morts et 75 blessés, selon le dernier bilan annoncé samedi par des sources médicale et sécuritaire irakiennes.

Une bombe dissimulée dans un bidon d'essence a explosé peu après la fin de la grande prière du vendredi à l'entrée d'une mosquée du centre-ville avant qu'un kamikaze n'active sa ceinture d'explosifs en début de soirée dans l'hôpital où les blessés se faisaient soigner.

"Le premier attentat a tué 19 personnes et nous avons reçu 72 blessés", a dit sous couvert d'anonymat un médecin de l'hôpital de Tikrit.

Cinq autres personnes ont perdu la vie, et trois autres ont été blessées, lorsque le kamikaze a actionné sa charge dans l'hôpital au moment où un député du conseil provincial se trouvait au chevet des victimes, a ajouté le docteur, précisant que l'élu était indemne. Deux de ses gardes du corps ont toutefois été tués.

Une source sécuritaire provinciale, refusant d'être nommé, a également confirmé ce bilan.

A Bagdad, un haut responsable du ministère de l'Intérieur a de son côté parlé de 23 morts et 60 blessés lors de ces deux attentats.

Un précédent bilan faisait état de 21 morts et 74 blessés.

Tikrit est un bastion sunnite et l'ancien fief de l'ex-président Saddam Hussein, renversé en 2003 par l'invasion américaine.

La ville reste encore régulièrement la cible d'attentat et d'opérations armées qui, à moins de sept mois de la date fixée pour le retrait américain, continuent de poser la question de la capacité des forces de sécurité locales à protéger le pays.

Le 29 mars, un commando armé avait tenu tête pendant plusieurs heures aux forces de sécurité en se retranchant dans le conseil provincial de la ville. Cette opération, qui avait fait 58 morts, a été revendiquée par l'Etat islamique en Irak, branche locale d'Al-Qaïda.

 

Première publication : 04/06/2011

  • IRAK

    L'ouest du pays frappé par une vague d'attentats meurtriers

    En savoir plus

  • IRAK

    Une série d'attentats fait plus de 10 morts et 65 blessés

    En savoir plus

  • IRAK

    Double attentat suicide près du QG de la police de Kirkouk

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)