Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Moyen-orient

Cinq soldats américains tués dans le centre du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/06/2011

L'armée américaine a annoncé que cinq de ses soldats avaient été tués dans le centre de l'Irak, sans préciser les circonstances de ces décès. Il s'agit de la journée la plus meurtrière pour le contingent américain depuis mai 2009.

AFP - Cinq militaires américains ont été tués lundi dans le centre de l'Irak, dans la journée la plus meurtrière depuis mai 2009 pour l'armée américaine, a annoncé l'armée dans un communiqué.

"Cinq militaires américains ont été tués lundi dans le centre de l'Irak", peut-on lire dans le communiqué qui ne donne aucune précision sur le lieu ou les circonstances de ces décès.

Auparavant, un responsable du ministère de l'Intérieur avait affirmé que cinq roquettes avaient été tirées à l'aube contre l'immense base américaine de Camp Victory, en périphérie de la capitale. Mais le capitaine Dan Churchill, un porte-parole de l'armée américaine, a refusé de préciser les circonstances du décès des cinq militaires.

Ces décès portent à 4.459 le nombre de militaires américains morts en Irak depuis l'invasion du pays en 2003 par une coalition qui avait précipité la chute du régime de Saddam Hussein, selon un bilan de l'AFP se fondant sur le site internet www.icasualties.org.

Il s'agit de la journée la plus meurtrière pour l'armée américaine en Irak depuis le 11 mai 2009, quand cinq militaires américains avaient été tués dans une fusillade sur la base de Camp Liberty, voisine de Victory. Un sergent de l'armée américaine avait ensuite été inculpé pour ces meurtres.

L'armée américaine compte toujours environ 45.000 militaires déployés en Irak qui, depuis la fin de leur mission de combat en août 2010, se concentrent essentiellement sur des missions de formation et de conseil auprès des forces irakiennes.

L'ensemble de ce contingent doit se retirer d'ici la fin de l'année, conformément à l'accord bilatéral conclu fin 2008 entre Bagdad et Washington.

Depuis le début de l'année, 29 militaires américains ont péri en Irak, selon www.icasualties.org

Première publication : 06/06/2011

  • IRAK

    Une vague d'attentats meurtriers frappe la ville de Tikrit

    En savoir plus

  • IRAK

    L'ouest du pays frappé par une vague d'attentats meurtriers

    En savoir plus

  • IRAK

    Une série d'attentats fait plus de 10 morts et 65 blessés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)