Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

Amériques

Le candidat de gauche Ollanta Humala se proclame vainqueur du scrutin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/06/2011

Ollanta Humala, le candidat de la gauche radicale, a proclamé sa victoire à l'élection présidentielle péruvienne après la publication de résultats partiels extrêmement serrés qui le donnent en tête face à sa rivale de droite, Keiko Fujimori.

AFP - Le candidat de gauche Ollanta Humala a affirmé dimanche soir avoir "remporté l'élection présidentielle" au Pérou, sur la base des premiers résultats partiels et des projections, et s'apprêtait à "célébrer la victoire" avec ses partisans sur une place du centre de Lima.

"Nous allons continuer à suivre les informations jusqu'à confirmation officielles des résultats, mais je vais aller partager avec le peuple (...) la joie de notre victoire", a déclaré Humala a son QG du second tour, dans une brève déclaration.

"La campagne électorale est finie, et ce président sera celui de tous les Péruviens à partir du 28 juillet", a déclaré Humala, réitérant son intention de former un "gouvernement de concertation nationale" pour réaliser son mandat d'une plus grande intégration sociale, un "Pérou pour tous".

Selon des résultats officiels partiels portant sur 78% des bulletins décomptés, Humala, candidat malheureux il y a cinq ans, a remporté la présidentielle avec 50,5% des voix contre 49,5% à sa rivale de droite Keiko Fujimori.

Manquaient encore au décompte, plus de sept heures après la clôture du scrutin, des zones rurales favorables à Humala.

Peu auparavant, les projections de trois instituts de sondage, sur la base du dépouillement, ont tous indiqué une victoire d'Ollanta Humala avec un écart d'entre 2 et 4,4 points sur Fujimori.

Première publication : 06/06/2011

  • PRÉSIDENTIELLE PÉRUVIENNE

    Second tour serré entre Keiko Fujimori et Ollanta Humala

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE PÉRUVIENNE

    Le candidat de gauche, Ollanta Humala, en tête du premier tour

    En savoir plus

  • PÉROU

    La Cour suprême confirme la peine de 25 ans de prison pour l'ex-président Fujimori

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)