Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Afrique

Les forces de Kadhafi bombardent Misrata

Vidéo par Karim YAHIAOUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2011

Les combats s'intensifient à Misrata, ville de l'ouest de la Libye aux mains des insurgés depuis plus d'un mois, où les bombardements de l'armée loyale à Mouammar Kadhafi ont fait au moins dix morts parmi la rébellion.

REUTERS - Des milliers de combattants soutenant le régime de Mouammar Kadhafi progressent vers la ville de Misrata, qu'ils bombardement à l'artillerie lourde, a déclaré mercredi un porte-parole de l'insurrection en Libye.
 
Ces bombardements en provenance de trois directions ont fait au moins 10 morts dans les rangs de l'insurrection, a-t-il ajouté.
 
"Misrata est soumise à d'intenses bombardements (...) Les forces de Kadhafi bombardent Misrata en provenance de trois directions: Est, Ouest et Sud", a dit Hassan al Misrati, qui se trouve dans la ville, à Reuters.
 
"Il a envoyé des milliers de combattants en provenance de tous côtés et ils essaient d'entrer dans la ville. Ils sont toujours en périphérie. Nous avons perdu 10 combattants et il y a 26 blessés, la plupart grièvement", a-t-il ajouté.

Première publication : 08/06/2011

COMMENTAIRE(S)