Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

Sports

Le Grand Prix de Bahreïn ne se déroulera pas "sans le consentement des participants"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2011

Si la FIA a confirmé qu'un Grand Prix se déroulerait bien à Bahreïn malgré la situation politique dans le pays, Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, estime, lui, qu'il ne pourra être programmé sans le consentement des participants.

AFP - Bernie Ecclestone, le grand argentier de la Formule 1, est revenu mercredi sur sa position initiale en estimant que le GP de Bahreïn, reporté en février en raison de troubles politiques dans le pays, ne pouvait pas être reprogrammé sans le consentement des participants.
              
"L'événement ne peut pas être reprogrammé sans le consentement des participants, et c'est une évidence, a affirmé Ecclestone su BBC Sport. Espérons qu'il y aura la paix et le calme et nous pourrions y retourner à l'avenir. Mais évidemment, ce n'est pas le cas!"
              
La patron de la Formule 1 a expliqué avoir fait marche arrière après que les 11 écuries du Championnat du monde 2011 eurent exprimé leur opposition en raison de la poursuite des troubles politiques au Bahreïn. Mark Webber a estimé que cette réintégration n'était "pas une bonne décision". "La F1 aurait pu adresser un message clair sur un sujet aussi fondamental que les droits de l'Homme", a notamment écrit le pilote australien.
              
"La décision de la Fia de faire courir la course montre combien l'argent a pris le pas sur la morale", avait aussi critiqué Alex Wilks, président de l'organisation non gouvernementale Avaaz.
              
Le 4 juin, Ecclestone avait cité "des circonstances exceptionnelles" pour soutenir la reprogrammation au 30 octobre du GP de Bahreïn en rappelant que la "FIA a envoyé des gens là-bas pour vérifier la situation, ils revinrent et rapportèrent que tout va bien".
              
Le 6 juin, le président de la Fédération internationale (Fia) Jean Todt a expliqué que GP de Bahreïn avait été réintégré après l'étude d'un rapport indiquant que la situation politique du pays s'était stabilisée.
              

 

Première publication : 08/06/2011

  • FORMULE 1

    Le Bahreïn accueillera finalement son Grand Prix le 30 octobre

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    La FIA demande à Bahreïn de se décider avant le 1er mai pour son Grand Prix

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    L'ouverture de la saison de F1 à Bahreïn menacée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)