Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

  • Démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

Moyen-orient

Londres et Paris déposent une résolution à l'ONU contre la Syrie

©

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2011

En dépit des réserves de la Russie, Paris et Londres poussent le Conseil de sécurité de l'ONU à adopter une résolution condamnant la violence et les mesures répressives exercées par le régime syrien à l'encontre de ses opposants.

Le premier ministre britannique David Cameron au sujet du projet de résolution à l'ONU

AFP - Les Etats-Unis soutiennent le projet franco-britannique de résolution à l'ONU pour condamner la répression en Syrie, a annoncé mercredi le porte-parole du département d'Etat.

"Nous soutenons la recherche d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU à propos de la crise en cours en Syrie, et nous essayons de convaincre d'autres membres du Conseil d'en faire autant", a déclaré Mark Toner.

Une telle résolution "accroîtra la pression sur le régime (du président syrien Bachar) al-Assad et fera progresser la tentative de la communauté internationale de mettre fin à la répression brutale du peuple syrien", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé à Londres que le Royaume-Uni et la France déposeraient mercredi une résolution devant le Conseil de sécurité.

Ce texte "est une déclaration sur la poursuite des atteintes aux droits de l'homme en Syrie", a estimé M. Toner, refusant d'en livrer aucun détail.

Selon le porte-parole, la résolution "aidera à bâtir une coalition plus large". La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, attendue jeudi à Abou Dhabi pour une réunion internationale sur la Libye, saisira d'ailleurs cette occasion pour "discuter de la suite" en Syrie avec ses homologues, en particulier arabes.

"L'optimiste du côté français et britannique"

Mme Clinton avait souligné récemment que l'un des principaux freins à une réponse internationale forte à la crise syrienne était que les pays arabes n'avaient pas condamné le régime syrien de Bachar al-Assad, alors qu'ils avaient en revanche appelé à protéger les civils contre le régime Kadhafi en Libye.

Enfin "les Etats-Unis examinent d'autres mesures", a confié M. Toner, alors que les Européens disent préparer un renforcement de leurs sanctions.

Le Conseil doit se réunir à New York à 15H00 (19H00 GMT) pour discuter du projet de résolution européen.

Première publication : 08/06/2011

  • SYRIE

    Controverse autour de la démission de l'ambassadrice de Syrie en France

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le régime syrien envoie l'armée en renfort à Jisr al-Choughour

    En savoir plus

  • SYRIE

    Paris prêt à demander le vote d'une résolution de l'ONU sur la Syrie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)