Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Merci la Grèce ?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais d'Auschwitz, on vit toute sa vie avec un camp dans la tête"

En savoir plus

MODE

Mode : à Paris, les libertés d'expression triomphent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération des humanitaires à Bangui : le chef anti-balaka Andilo ne sera pas relâché

En savoir plus

SUR LE NET

Facebook part en guerre contre les fausses informations

En savoir plus

SUR LE NET

Venezuela : le président Maduro critiqué en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Syriza ?"

En savoir plus

#ActuElles

Sport : à quand la parité ?

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Colorado : la ruée vers le cannabis

En savoir plus

EUROPE

L'Union européenne accroît son aide aux producteurs de légumes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2011

Bruxelles a relevé à 210 millions d'euros, contre 150 millions précédemment, la compensation financière qu'elle compte octroyer aux maraîchers confrontés à un effondrement de leurs ventes à la suite de la crise de la bactérie E.coli.

REUTERS  - La Commission européenne a revu mercredi à la hausse son offre de compensation des producteurs de légumes touchés par la crise de l'E.coli.
 
Après avoir été vivement critiqué mardi par plusieurs ministres européens de l'Agriculture, l'exécutif communautaire a mis sur la table une enveloppe de 210 millions d'euros.
 
"J'ai décidé d'élargir le plan d'urgence à deux autres produits : courgettes et poivrons. J'ai également décidé d'augmenter le niveau de compensation de 30% à 50% du prix de
référence", a annoncé le commissaire européen à l'Agriculture Dacian Ciolos lors d'une conférence de presse.
 
"Au total, un budget de 210 millions d'euros sera alloué pour cette mesure", a-t-il ajouté, tout en précisant que cette enveloppe couvrirait les pertes entre le 26 mai et la fin juin

Ces aides seront accessibles à tous les producteurs, mais ceux qui sont membres d'organisations de producteurs pourront porter cette compensation à 70% des pertes ce qui, couplé aux aides versées par les organisations, devrait leur permettre
d'effacer tous les effets négatifs de la crise.
 
Le prix de référence retenu sera par ailleurs calculé sur la période 2008-2010, soit une moyenne jugée très avantageuse pour les producteurs, a-t-il encore indiqué.
 
Il a conclu son intervention en expliquant qu'un point serait fait fin juin pour déterminer si des fonds supplémentaires sont nécessaires. 

Première publication : 08/06/2011

  • SANTÉ

    Bactérie tueuse : l'Allemagne sous le feu des critiques européennes

    En savoir plus

  • AGRICULTURE

    Bactérie tueuse : Bruxelles propose 150 millions d'euros d'aide aux maraîchers

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Les scientifiques peinent à percer le mystère des origines de la bactérie E.coli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)