Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

EUROPE

La bactérie E.coli provoque la mort d'une trentième personne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2011

La bactérie E.coli qui sévit en Europe a fait un trentième mort, un homme de 57 ans décédé à Francfort, selon les autorités régionales. Les autorités sanitaires allemandes cherchent toujours la source de contamination de l'épidémie.

AFP - La bactérie Ehec, qui sévit en Europe, principalement en Allemagne, a fait un trentième mort, un homme de 57 ans ayant succombé à Francfort, ont annoncé les autorités régionales jeudi.
              
Le bilan de cette épidémie de diarrhées mortelles s'élève désormais à 29 morts en Allemagne et un en Suède.
              
L'homme mort à Francfort (ouest) avait séjourné fin mai avec sa femme à Hambourg (nord), l'un des principaux foyers de l'épidémie. Jusqu'à présent aucune personne contaminée n'était morte dans l'Etat régional de Hesse où se trouve Francfort, capitale financière du pays.
              
Un peu plus tôt, les autorités régionales de Basse-Saxe (nord-ouest) et l'institut fédéral Robert Koch avaient annoncé 4 nouveaux morts, dont une jeune femme de 20 ans.
              
Si la bactérie a essentiellement touché et tué des femmes, la plupart des victimes étaient âgées de 60 ans ou plus. La Basse-Saxe est l'Etat régional le plus touché, avec 10 morts, contre sept chez son voisin du Schleswig-Holstein.
              
Les autorités de Hambourg ont évoqué un reflux persistant du nombre de nouveaux malades ces derniers jours dans la 2e ville du pays. "L'espoir que le pic (de l'épidémie) ait été dépassé grandit chaque jour", a déclaré la ministre de la Santé de la ville hanséatique Cornelia Prüfer-Storcks, dans un communiqué.
              
Les autorités sanitaires allemandes continuent de traquer la source de contamination de l'épidémie.


Première publication : 09/06/2011

  • SANTÉ

    L'Union européenne accroît son aide aux producteurs de légumes

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Bactérie tueuse : l'Allemagne sous le feu des critiques européennes

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Les scientifiques peinent à percer le mystère des origines de la bactérie E.coli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)