Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

EUROPE

La bactérie E.coli provoque la mort d'une trentième personne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2011

La bactérie E.coli qui sévit en Europe a fait un trentième mort, un homme de 57 ans décédé à Francfort, selon les autorités régionales. Les autorités sanitaires allemandes cherchent toujours la source de contamination de l'épidémie.

AFP - La bactérie Ehec, qui sévit en Europe, principalement en Allemagne, a fait un trentième mort, un homme de 57 ans ayant succombé à Francfort, ont annoncé les autorités régionales jeudi.
              
Le bilan de cette épidémie de diarrhées mortelles s'élève désormais à 29 morts en Allemagne et un en Suède.
              
L'homme mort à Francfort (ouest) avait séjourné fin mai avec sa femme à Hambourg (nord), l'un des principaux foyers de l'épidémie. Jusqu'à présent aucune personne contaminée n'était morte dans l'Etat régional de Hesse où se trouve Francfort, capitale financière du pays.
              
Un peu plus tôt, les autorités régionales de Basse-Saxe (nord-ouest) et l'institut fédéral Robert Koch avaient annoncé 4 nouveaux morts, dont une jeune femme de 20 ans.
              
Si la bactérie a essentiellement touché et tué des femmes, la plupart des victimes étaient âgées de 60 ans ou plus. La Basse-Saxe est l'Etat régional le plus touché, avec 10 morts, contre sept chez son voisin du Schleswig-Holstein.
              
Les autorités de Hambourg ont évoqué un reflux persistant du nombre de nouveaux malades ces derniers jours dans la 2e ville du pays. "L'espoir que le pic (de l'épidémie) ait été dépassé grandit chaque jour", a déclaré la ministre de la Santé de la ville hanséatique Cornelia Prüfer-Storcks, dans un communiqué.
              
Les autorités sanitaires allemandes continuent de traquer la source de contamination de l'épidémie.


Première publication : 09/06/2011

  • SANTÉ

    L'Union européenne accroît son aide aux producteurs de légumes

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Bactérie tueuse : l'Allemagne sous le feu des critiques européennes

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Les scientifiques peinent à percer le mystère des origines de la bactérie E.coli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)