Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

Amériques

L'Arizona frappé par des incendies, des milliers de personnes évacuées

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2011

Environ 140 000 hectares de végétation ont brûlé en Arizona, dans le sud-ouest des États-Unis. 6 000 personnes ont été appelées à quitter l'État, selon les autorités. Le Nouveau-Mexique pourrait à son tour être touché par les flammes.

AFP - Quelque 6.000 personnes ont été appelées à évacuer l'Arizona pour échapper au spectaculaire incendie qui grignote l'est de cet Etat du sud-ouest des Etats-Unis et menace le Nouveau-Mexique voisin, ont annoncé les autorités locales jeudi.

Environ 140.000 hectares de végétation sont partis en fumée selon des nouveaux chiffres officiels revoyant le bilan à la baisse, les autorités avaient fait hier état de 157.000 hectares détruits.

Des vents moins violents ont redonné l'espoir aux 3.000 pompiers de prendre le contrôle du feu qui se rapproche de la frontière avec le Nouveau-Mexique, selon le porte-parole du centre de commandement de crise John Helmich.

Les habitants des villes de Springville et Eager ont été vivement encouragés à quitter les lieux mercredi, certains préférant rester chez eux.

Près de 200 camions de pompiers ont été réquisitionnés sur le front, épaulés par 16 hélicoptères.

Un bombardier pouvant larguer quatre fois plus d'eau que ces hélicoptères devait arriver jeudi.

Les autorités du comté d'Apache ont lancé une enquête pour déterminer les causes du sinistre. Mais les soupçons se portent sur un acte de pyromanie.
 

Première publication : 10/06/2011

  • ÉTATS-UNIS

    La tornade de Joplin est la plus meurtrière depuis au moins 60 ans

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La crue du Mississippi oblige les autorités à procéder à un délestage en Louisiane

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama visite les sinistrés d'Alabama, l'État le plus touché par les tornades

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)