Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Asli Erdogan, les maux de la Turquie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May attendue à Davos ce jeudi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : l'enfer de la prison vu par d'anciens détenus

En savoir plus

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

Moyen-orient

L'armée syrienne donne l'assaut contre la ville de Jisr al-Choughour

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2011

Selon une ONG, au moins 22 personnes ont péri dans l'assaut lancé par l'armée dans le nord-ouest du pays. Des dizaines de policiers ont été tués ces derniers jours par ceux que Damas considère comme des "groupes armés".

AFP - Au moins 22 manifestants ont été tués vendredi par les forces du régime syrien, dont 11 dans la région d'Idleb (nord-ouest), selon un nouveau bilan d'organisations de défense des droits de l'Homme.
              
Les forces de sécurité ont tiré sur une grande manifestation à Maaret al-Nouman dans le gouvernorat d'Idleb, à 330 km au nord de Damas, faisant au moins 11 morts, selon des militants des droits de l'Homme.
              

Une journée de mobilisation très suivie dans tout le pays

Six personnes ont péri à Lattaquié (ouest) lorsque les forces de la sécurité ont tiré sur une manifestation dans cette ville côtière, a indiqué le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.
              
Deux manifestants ont été atteints mortellement par des balles tirées depuis un véhicule militaire à Bosra al-Harir, dans la province de Deraa où est née la contestation dans le sud du pays, a-t-il ajouté.
              
Trois autres civils ont péri dans le quartier de Qaboun à Damas après des manifestations nocturnes durant lesquelles un portrait du président Bachar al-Assad a été brûlé, selon une vidéo diffusée par des militants des droits de l'Homme.

Première publication : 10/06/2011

  • TURQUIE

    Le Premier ministre Erdogan dénonce "l'atrocité" de la répression syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'AIEA épingle Damas pour activités nucléaires illicites

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    ONU : quelle résolution contre la Syrie ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)