Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Premier ministre Erdogan dénonce "l'atrocité" de la répression syrienne

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2011

Recep Tayyip Erdogan a accusé le président syrien, Bachar al-Assad, de ne pas se comporter "humainement" envers les opposants à son régime. Depuis le début du soulèvement populaire, 2 500 Syriens ont trouvé refuge dans la Turquie voisine.

AFP - Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a accusé le régime syrien "d'atrocité" et de ne pas se comporter "humainement" envers les protestataires, a rapporté vendredi l'agence de presse Anatolie.

Le 9 juin, déjà 1 600 Syriens s'étaient réfugiés en Turquie

"J'ai parlé à M. Assad (le président syrien Bachar al-Assad) il y a quatre ou cinq jours... Mais ils (les Syriens) sous-estiment la situation... Et malheureusement, ils ne se comportent pas humainement", a déclaré M. Erdogan dans une interview télévisée jeudi soir, selon Anatolie.

Il a décrit la manière dont des femmes ont été tuées par les forces de sécurité syriennes comme une "atrocité", jugeant plus généralement que la répression des manifestations en Syrie était "inacceptable".

Dans ce contexte, la Turquie ne peut pas défendre la Syrie, a-t-il déclaré.

M. Erdogan, qui a souvent déclaré qu'il était un "ami" du président Assad, a démandé à plusieurs reprises des réformes urgentes en Syrie, face à la contestation sans précédent dans ce pays. Mais il n'a pas réclamé le départ du dirigeant syrien.

Il a répété que son pays laisse ses frontières ouvertes aux réfugiés syriens, mais il a ajouté : "Jusqu'où cela va-t-il continuer ?"

Au total 2.500 Syriens sont venus se réfugier dans le sud de la Turquie, a déclaré jeudi soir le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu.

Tard jeudi, 495 nouveaux arrivants ont été accueillis dans la ville de Karbeyaz, de la province de Hatay (sud), selon Anatolie.

La plupart de ces réfugiés fuient la ville de Jisr al-Shughur, à environ 40 km de la frontière turque, où les forces de sécurité ont mené des opérations de ratissage ces derniers jours.

Vendredi, l'armée syrienne a lancé une opération dans les villages voisins de Jisr Al-Choughour, selon la télévision syrienne.

Plus de 1.100 civils ont été tués et au moins 10.000 arrêtés dans la répression contre les manifestations contre le régime syrien, depuis le 15 mars, selon les associations de défense des droits de l'Homme.

Première publication : 10/06/2011

  • SYRIE

    L'armée syrienne donne l'assaut contre la ville de Jisr al-Choughour

    En savoir plus

  • SYRIE

    Plus de 1 300 nouveaux réfugiés accueillis en Turquie par le Croissant-Rouge

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    ONU : quelle résolution contre la Syrie ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)