Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Asie - pacifique

Deux nouveaux soldats français tués accidentellement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2011

Deux nouveaux militaires français sont morts en Afghanistan. L'un a été tué dans un accident d'hélicoptère, l'autre s'est mortellement blessé avec son arme. Le nombre de soldats français décédés dans le pays depuis 2001 s'élève désormais à 61.

AFP - Deux militaires français ont été tués accidentellement et un autre a été grièvement blessé dans deux accidents distincts vendredi en Afghanistan, a indiqué le ministre de la Défense Gérard Longuet dans un communiqué.

Dans le premier accident, qui s'est produit vendredi en fin de journée, un hélicoptère Gazelle s'est écrasé à une vingtaine de kilomètres de Bagram "dans des conditions météorologiques très difficiles", selon le communiqué.

Le chef de bord, un lieutenant du 3e Régiment d'Hélicoptères de Combat d'Etain, a été "mortellement blessé", et le pilote a été "gravement blessé", selon la même source.

Les deux militaires blessés dans l'accident ont été récupérés par une équipe de secours de la coalition CSAR (combat search and rescue) et héliportés vers l'hôpital militaire américain de Bagram où le chef de bord est décédé des suites de ses blessures, selon le site du ministère de la Défense.

Un dispositif militaire de la coalition a été déployé pour sécuriser la zone de l'accident. Le bataillon hélicoptères français, qui compte 13 appareils, est déployé à Kaboul.

Par ailleurs, le même jour, "un caporal du 35ème Régiment d'Infanterie de Belfort, embarqué à bord d'un véhicule blindé et en retour de mission vers la base de Tagab, s'est mortellement blessé avec son arme", selon le même communiqué.

Ce militaire a été immédiatement évacué vers l'hôpital militaire de Kaboul où il est décédé des suites de ses blessures dans la nuit, précise le site du ministère. "Une enquête confiée à la prévôté est en cours pour déterminer les circonstances de l'accident", selon cette source.

Ces deux décès portent officiellement à 61 le nombre des décès de militaires français en Afghanistan depuis 2001.

Gérard Longuet a exprimé aux familles et aux proches des défunts "sa plus vive émotion".
 

Première publication : 11/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Un soldat français tué au cours d'un accrochage dans l'est du pays

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï lance un "dernier avertissement" à Washington après la mort de 14 civils

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)