Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

Asie - pacifique

Deux nouveaux soldats français tués accidentellement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2011

Deux nouveaux militaires français sont morts en Afghanistan. L'un a été tué dans un accident d'hélicoptère, l'autre s'est mortellement blessé avec son arme. Le nombre de soldats français décédés dans le pays depuis 2001 s'élève désormais à 61.

AFP - Deux militaires français ont été tués accidentellement et un autre a été grièvement blessé dans deux accidents distincts vendredi en Afghanistan, a indiqué le ministre de la Défense Gérard Longuet dans un communiqué.

Dans le premier accident, qui s'est produit vendredi en fin de journée, un hélicoptère Gazelle s'est écrasé à une vingtaine de kilomètres de Bagram "dans des conditions météorologiques très difficiles", selon le communiqué.

Le chef de bord, un lieutenant du 3e Régiment d'Hélicoptères de Combat d'Etain, a été "mortellement blessé", et le pilote a été "gravement blessé", selon la même source.

Les deux militaires blessés dans l'accident ont été récupérés par une équipe de secours de la coalition CSAR (combat search and rescue) et héliportés vers l'hôpital militaire américain de Bagram où le chef de bord est décédé des suites de ses blessures, selon le site du ministère de la Défense.

Un dispositif militaire de la coalition a été déployé pour sécuriser la zone de l'accident. Le bataillon hélicoptères français, qui compte 13 appareils, est déployé à Kaboul.

Par ailleurs, le même jour, "un caporal du 35ème Régiment d'Infanterie de Belfort, embarqué à bord d'un véhicule blindé et en retour de mission vers la base de Tagab, s'est mortellement blessé avec son arme", selon le même communiqué.

Ce militaire a été immédiatement évacué vers l'hôpital militaire de Kaboul où il est décédé des suites de ses blessures dans la nuit, précise le site du ministère. "Une enquête confiée à la prévôté est en cours pour déterminer les circonstances de l'accident", selon cette source.

Ces deux décès portent officiellement à 61 le nombre des décès de militaires français en Afghanistan depuis 2001.

Gérard Longuet a exprimé aux familles et aux proches des défunts "sa plus vive émotion".
 

Première publication : 11/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Un soldat français tué au cours d'un accrochage dans l'est du pays

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï lance un "dernier avertissement" à Washington après la mort de 14 civils

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)