Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Moyen-orient

Des centaines de personnes continuent de fuir vers la Turquie

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/06/2011

Quelque 300 Syriens ont à nouveau afflué dans les camps de réfugiés installés à la frontière turco-syrienne, ce samedi. Depuis le début du soulèvement populaire contre Bachar al-Assad, ils sont 4600 à être passés en Turquie.

AFP - Environ 300 personnes ayant fui les répressions en Syrie ont afflué samedi en Turquie, portant à 4.600 le nombre des réfugiés syriens dans des camps installés à la frontière, dans le sud de la Turquie, a-t-on appris samedi de source officielle turque.

"Le dernier chiffre est de 4.600", a indiqué à l'AFP une source officielle à Ankara.

Un précédent bilan fourni samedi matin par l'agence semi-officielle Anatolie faisait état de quelque 4.300 Syriens entrés en Turquie.

Les réfugiés, dont le nombre augmente d'heure en heure, sont hébergés dans deux villages de tentes dans la province d'Hatay.

Ils sont pris en charge par les gendarmes turcs et transportés dans les camps ou les hôpitaux. Environ 60 personnes sont hospitalisées pour des blessures diverses, selon des sources locales.

La plupart des réfugiés sont hébergés dans un village de tentes à Yayladagi. Le Croissant-Rouge turc a commencé à ériger deux autres camps, à Altinözü et Boynuyogun, pour respectivement 4.000 et 5.000 personnes, ont expliqué des secouristes locaux.

Les autorités ont en outre installé un petit hôpital de campagne à Yagladadi, pour dispenser les soins d'urgence, a constaté un journaliste de l'AFP.

Une quarantaine de lits répartis sous quatre tentes seront à la disposition des réfugiés. Un laboratoire mobile ainsi que des équipements médicaux, dont des machines de radiographie, seront envoyés dans la zone, selon Anatolie.

Le 9 juin, déjà 1 600 Syriens s'étaient réfugiés en Turquie

De grandes bâches ont été déployées pour manifestement empêcher les journalistes de prendre des photos de l'intérieur du camp où ils sont interdits d'accès, le gouvernement turc souhaitant contrôler l'information sur cette crise.

Un haut responsable du ministère turc des Affaires étrangères, Halit Cevik, a indiqué aux journalistes sur place que la Turquie avait "tout mis en oeuvre pour accueillir les réfugiés syriens", sans préciser quelles sont les évaluations des autorités turques concernant l'ampleur des nouvelles arrivées dans les prochains jours.

La plupart de ces réfugiés ont fui la ville de Jisr al-Choughour, à environ 40 km de la Turquie, où les forces de sécurité du régime de Damas ont procédé à des opérations ces derniers jours.

Vendredi, l'armée syrienne a déclenché une opération près de cette ville, selon la télévision syrienne, qui a accusé des "groupes armés" d'y avoir "commis des atrocités".

Première publication : 11/06/2011

  • SYRIE

    Appuyée par des hélicoptères, l'armée tue des dizaines de manifestants

    En savoir plus

  • SYRIE

    Plus de 1 300 nouveaux réfugiés accueillis en Turquie par le Croissant-Rouge

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée syrienne donne l'assaut contre la ville de Jisr al-Choughour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)