Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

EUROPE

L'agence de notation S&P abaisse la note grecque de trois crans à CCC

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2011

L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note à long terme de la Grèce à CCC, lundi. S&P estime que le pays risque de devoir restructurer sa dette en raison d'un contexte politique et économique compliqué.

REUTERS - Standard & Poor’s a abaissé lundi la note grecque à long terme de trois crans à CCC, jugeant que le pays risque de plus en plus de devoir restructurer sa dette d’une manière que l’agence de notation qualifierait de défaut.

La Grèce est donc désormais le pays doté de la plus faible note de crédit au monde.

Il semble de plus en plus probable qu’une restructuration de la dette grecque, par le biais d’un échange de titres ou d’une prorogation des échéances, soit imposée par les dirigeants européens, commente l’agence dans un communiqué.

Or un partage de la charge de la dette avec le privé serait considéré comme un défaut de facto, explique S&P.

La note grecque n’est désormais plus qu’à trois crans du “D”, la note la plus basse attribuée par S&P, qui appartient à la catégorie “défaut”.

Avant l’abaissement survenu ce lundi, la note grecque à long terme de S&P était à “B”.

La perspective est négative, signe qu’un nouvel abaissement est attendu d’ici 12 à 18 mois.

S&P précise que ce nouvel abaissement aura sans doute des répercussions sur les notes qu’elle attribue aux quatre principales banques grecques: National Bank of Greece <NBGr.AT>, EFG Eurobank Ergasias <EFGr.AT>, Alpha Bank <ACBr.AT> et Piraeus Bank <BOPr.AT>.

La Grèce a réagi à cette décision, jugeant que S&P ne prenait pas en compte les discussions intenses menées par le Fonds monétaire international et l’Union européenne pour trouver une solution viable à la crise budgétaire.

“Cette décision ignore également les efforts du gouvernement pour éviter tout problème relatif aux obligations contractuelles de la Grèce, ainsi que la volonté des grecs d’envisager leur avenir au sein de la zone euro”, a déclaré le ministre des Finances grec dans un communiqué.

Les futures pétroliers ont accusé le coup. Le Brent <LCOc1>, jusque là orienté en hausse, est passé dans le rouge avant de retourner en territoire positif, tandis que le WTI <CLc1> accentuait ses pertes, abandonnant plus de deux dollars vers 18h20 GMT.

Première publication : 13/06/2011

  • GRÈCE

    Nouvelles manifestations contre l'austérité dans l'attente d'un nouveau plan d'aide

    En savoir plus

  • GRÈCE

    L'agence Moody's abaisse de trois crans la note de la dette publique grecque

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)