Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

EUROPE

L'agence de notation S&P abaisse la note grecque de trois crans à CCC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2011

L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note à long terme de la Grèce à CCC, lundi. S&P estime que le pays risque de devoir restructurer sa dette en raison d'un contexte politique et économique compliqué.

REUTERS - Standard & Poor’s a abaissé lundi la note grecque à long terme de trois crans à CCC, jugeant que le pays risque de plus en plus de devoir restructurer sa dette d’une manière que l’agence de notation qualifierait de défaut.

La Grèce est donc désormais le pays doté de la plus faible note de crédit au monde.

Il semble de plus en plus probable qu’une restructuration de la dette grecque, par le biais d’un échange de titres ou d’une prorogation des échéances, soit imposée par les dirigeants européens, commente l’agence dans un communiqué.

Or un partage de la charge de la dette avec le privé serait considéré comme un défaut de facto, explique S&P.

La note grecque n’est désormais plus qu’à trois crans du “D”, la note la plus basse attribuée par S&P, qui appartient à la catégorie “défaut”.

Avant l’abaissement survenu ce lundi, la note grecque à long terme de S&P était à “B”.

La perspective est négative, signe qu’un nouvel abaissement est attendu d’ici 12 à 18 mois.

S&P précise que ce nouvel abaissement aura sans doute des répercussions sur les notes qu’elle attribue aux quatre principales banques grecques: National Bank of Greece <NBGr.AT>, EFG Eurobank Ergasias <EFGr.AT>, Alpha Bank <ACBr.AT> et Piraeus Bank <BOPr.AT>.

La Grèce a réagi à cette décision, jugeant que S&P ne prenait pas en compte les discussions intenses menées par le Fonds monétaire international et l’Union européenne pour trouver une solution viable à la crise budgétaire.

“Cette décision ignore également les efforts du gouvernement pour éviter tout problème relatif aux obligations contractuelles de la Grèce, ainsi que la volonté des grecs d’envisager leur avenir au sein de la zone euro”, a déclaré le ministre des Finances grec dans un communiqué.

Les futures pétroliers ont accusé le coup. Le Brent <LCOc1>, jusque là orienté en hausse, est passé dans le rouge avant de retourner en territoire positif, tandis que le WTI <CLc1> accentuait ses pertes, abandonnant plus de deux dollars vers 18h20 GMT.

Première publication : 13/06/2011

  • GRÈCE

    Nouvelles manifestations contre l'austérité dans l'attente d'un nouveau plan d'aide

    En savoir plus

  • GRÈCE

    L'agence Moody's abaisse de trois crans la note de la dette publique grecque

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)