Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

La loi Macron dans l'étau des divisions de la gauche ?

En savoir plus

Moyen-orient

Retour sur trois mois de black-out médiatique

Texte par Thibault LIEURADE

Dernière modification : 13/06/2011

Depuis le début de la contestation contre Bachar al-Assad, le régime de Damas mène la vie dure aux médias et aux réseaux de communication. Retour sur près de trois mois de black-out d’où n’ont émergé que des images amateur.

De la Tunisie à l’Égypte, de la Libye au Yémen, les révoltes dans le monde arabe ont été couvertes par des journalistes professionnels des différents médias locaux et internationaux. En Syrie, rien de cela n’est possible. Les demandes de visa sont systématiquement refusées pour la presse. Des correspondants étrangers et des blogueurs locaux ont été arrêtés. Conséquence : le public ne dispose que d'images amateur pour se faire une idée de la situation. Retour sur les grandes dates du conflit et sur la guerre menée par le régime contre les médias.




 

 

Première publication : 13/06/2011

  • SYRIE

    Des centaines de personnes continuent de fuir vers la Turquie

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Le Premier ministre Erdogan dénonce "l'atrocité" de la répression syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée syrienne donne l'assaut contre la ville de Jisr al-Choughour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)