Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux objets intelligents

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l'incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

Amériques

Le plafond de la dette américaine doit être relevé rapidement, selon Bernanke

©

Vidéo par Lise Pressac

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2011

Les États-Unis vont traverser une nouvelle crise financière si le plafond de leur dette n'est pas relevé d'ici au 2 août, a prévenu le président de la Réserve fédérale. Pour l'heure, les négociations avec les républicains sont dans l'impasse.

REUTERS - Le président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke a déclaré mardi que l'absence d'un accord sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, actuellement à 14.300 milliards de dollars, pourrait gravement saper la crédibilité du pays.

Il a ajouté que, sans solution à ce problème, les Etats-Unis pourraient perdre leur précieuse note "AAA" et voir remis en cause le statut de dollar en tant que dévise de réserve internationale.
 
"Même une brève interruption des paiements sur le principal ou les intérêts de la dette du Trésor pourrait provoquer de graves perturbations sur les marchés financiers et les systèmes de paiement", déclare Ben Bernanke, selon le texte d'un discours qu'il doit prononcer devant le Comité pour un budget fédéral responsable.
 
Ne pas agir dans ce dossier "pourrait également susciter des doutes sur la qualité du crédit des Etats-Unis et nuire au rôle spécial dont bénéficient le dollar et les actifs du Trésor sur les marchés mondiaux", ajoute-t-il.
 
Le département du Trésor a déclaré que l'Etat commencerait à faire défaut sur ses obligations si le Congrès ne relève pas le plafond de la dette d'ici le 2 août.
 
Le vice-président américain Joe Biden et des élus démocrates et républicains doivent reprendre les négociations budgétaires ce mardi, qui achoppent sur de profondes divergences entre les deux camps sur les taxes et le système de santé.
 
Les républicains refusent pour l'instant de relever le plafond de la dette tant qu'il n'y a pas en contrepartie des milliers de milliards de dollars d'économies.
 
L'avertissement de Ben Bernanke fait écho à celui du président Barack Obama, qui a déclaré sur la chaîne de télévision NBC que le pays pourrait "retomber en crise financière" s'il n'y avait pas de solution au problème du plafond de la dette.
 
Le président de la Réserve fédérale a renouvelé son appel en faveur d'un plan budgétaire sur le long terme, soulignant que si une part considérable des déficits actuels était liée à la récession, il reste d'importants dossiers "structurels" qui pourraient offrir une voie de sortie.

 

Première publication : 15/06/2011

  • ÉTATS-UNIS

    La Réserve fédérale persiste à maintenir des taux proches de zéro

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Compromis de dernière minute sur les coupes budgétaires fédérales

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'impasse budgétaire menace de paralyser les services publics

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)