Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Amériques

Le plafond de la dette américaine doit être relevé rapidement, selon Bernanke

Vidéo par Lise Pressac

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2011

Les États-Unis vont traverser une nouvelle crise financière si le plafond de leur dette n'est pas relevé d'ici au 2 août, a prévenu le président de la Réserve fédérale. Pour l'heure, les négociations avec les républicains sont dans l'impasse.

REUTERS - Le président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke a déclaré mardi que l'absence d'un accord sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, actuellement à 14.300 milliards de dollars, pourrait gravement saper la crédibilité du pays.

Il a ajouté que, sans solution à ce problème, les Etats-Unis pourraient perdre leur précieuse note "AAA" et voir remis en cause le statut de dollar en tant que dévise de réserve internationale.
 
"Même une brève interruption des paiements sur le principal ou les intérêts de la dette du Trésor pourrait provoquer de graves perturbations sur les marchés financiers et les systèmes de paiement", déclare Ben Bernanke, selon le texte d'un discours qu'il doit prononcer devant le Comité pour un budget fédéral responsable.
 
Ne pas agir dans ce dossier "pourrait également susciter des doutes sur la qualité du crédit des Etats-Unis et nuire au rôle spécial dont bénéficient le dollar et les actifs du Trésor sur les marchés mondiaux", ajoute-t-il.
 
Le département du Trésor a déclaré que l'Etat commencerait à faire défaut sur ses obligations si le Congrès ne relève pas le plafond de la dette d'ici le 2 août.
 
Le vice-président américain Joe Biden et des élus démocrates et républicains doivent reprendre les négociations budgétaires ce mardi, qui achoppent sur de profondes divergences entre les deux camps sur les taxes et le système de santé.
 
Les républicains refusent pour l'instant de relever le plafond de la dette tant qu'il n'y a pas en contrepartie des milliers de milliards de dollars d'économies.
 
L'avertissement de Ben Bernanke fait écho à celui du président Barack Obama, qui a déclaré sur la chaîne de télévision NBC que le pays pourrait "retomber en crise financière" s'il n'y avait pas de solution au problème du plafond de la dette.
 
Le président de la Réserve fédérale a renouvelé son appel en faveur d'un plan budgétaire sur le long terme, soulignant que si une part considérable des déficits actuels était liée à la récession, il reste d'importants dossiers "structurels" qui pourraient offrir une voie de sortie.

 

Première publication : 15/06/2011

  • ÉTATS-UNIS

    La Réserve fédérale persiste à maintenir des taux proches de zéro

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Compromis de dernière minute sur les coupes budgétaires fédérales

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'impasse budgétaire menace de paralyser les services publics

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)