Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des informateurs de la CIA arrêtés au Pakistan

©

Vidéo par Maylis DÉTROYAT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2011

Selon un article paru mercredi dans le New York Times, l'armée pakistanaise a arrêté cinq informateurs qui travaillaient pour la CIA et qui auraient participé à la traque d'Oussama Ben Laden. L'un d'eux serait un officier de l'armée pakistanaise.

REUTERS - L'armée pakistanaise a arrêté cinq informateurs de la CIA qui ont participé à la traque d'Oussama ben Laden, tué le 2 mai dernier par un commando des forces spéciales américaines au nord d'Islamabad, rapporte mercredi le New York Times.

Selon le quotidien, un des informateurs serait un commandant de l'armée pakistanaise qui aurait relevé les plaques minéralogiques des voitures se rendant dans la propriété où vivait le fondateur d'Al Qaïda à Abbottabad.

Le New York Times, qui cite des responsables américains, précise que le sort de ces cinq informateurs demeure inconnu. Leon Panetta, directeur de la CIA en passe de devenir secrétaire à la Défense, aurait évoqué la question lors d'un déplacement la semaine dernière à Islamabad.

Le principal service de renseignement pakistanais (Inter-Services Intelligence, ISI) n'a pas réagi. L'armée a en revanche démenti que des commandants faisaient partie des personnes arrêtées.

"Il n'y a rien de vrai dans l'article du New York Times concernant la participation et l'arrestation de commandants de l'armée en relation avec l'arrestation de OBL (Oussama ben Laden)", a déclaré le général Athar Abbas, porte-parole de l'armée, dans un communiqué.

Un haut responsable des services de sécurité pakistanais a confié que les personnes arrêtées étaient toujours entendues.

Dans les cercles politiques de Washington, poursuit le journal, leur arrestation est vue comme un signe supplémentaire du fossé grandissant entre les autorités américaines et pakistanaises sur la lutte contre l'extrémisme armé.

La semaine dernière, lors d'une audition à huis clos devant la commission sénatoriale du Renseignement, Michael Morell, directeur adjoint, aurait classé à trois sur une échelle allant de un à dix la coopération du Pakistan en matière d'antiterrorisme.
 

Première publication : 15/06/2011

  • PAKISTAN

    L'armée reprend le contrôle d'une base militaire de Karachi attaquée par les Taliban

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Dans un message posthume, Ben Laden salue les révolutions arabes

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)