Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Gaffe de Boris Johnson : "Vous les saoudiens et vos guerres de procuration !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Demain on arrête de respirer"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : plusieurs morts dans des heurts au Nord-Ouest

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep-est, à feu et à sang

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

SPORT

Les organisateurs de Londres-2012 offrent des centaines de billets à Kadhafi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2011

Selon le quotidien le Daily Telegraph, le comité des Jeux olympiques de Londres-2012 a offert des "centaines de billets" aux dirigeants libyens. Des tickets ont aussi été offerts au Zimbabwe et à la Birmanie, indique le journal.

AFP - Les organisateurs des jeux Olympiques de Londres de 2012 ont alloué à la Libye "quelques centaines de billets" pour assister à l'événement, révèle mercredi le Daily Telegraph.

Le Comité national olympique libyen dirigé par le fils de Mouammar Kadhafi, Mohammed Kadhafi, a reçu ces billets, même si le leader libyen, sous le coup d'une interdiction de voyages à l'étranger ne pourra assister aux compétitions, précise le quotidien britannique.

"Le Comité olympique libyen et non un individu s'est vu allouer quelques centaines de billets, dont il aura la responsabilité de la distribution aux organisations sportives et aux athlètes dans son pays", a affirmé au journal une porte-parole du Comité d'organisation Londres-2012.

Des millions de Britanniques ont connu une immense déception la semaine dernière en ne parvenant pas à acquérir de billets pour les JO.

"Le fait consternant est que des équipes nationales soient habilitées à inviter leurs chefs d'Etat, en l'occurrence Kadhafi, que nous essayons désespérement de faire disparaître en le bombardant, et qui pourrait tenter de perturber les jeux", a déclaré une source gouvernementale au journal.

La Grande-Bretagne est l'un des acteurs principaux de la mission militaire de l'Otan en Libye mandatée par l'ONU afin d'établir une zone d'interdiction de l'espace aérien libyen et pour protéger la population civile des troupes de Mouammar Kadhafi.

Des tickets ont aussi été offerts au Zimbabwe et à la Birmanie, également sous le feu des critiques internationales, a encore indiqué le journal.
 

Première publication : 15/06/2011

  • LIBYE

    L'Otan a procédé à de nouvelles frappes ciblées sur Tripoli

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS - LIBYE

    La Chambre met Obama en garde contre une poursuite des opérations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)