Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 20/06/2011

EXCLUSIF : Génération Ben Laden, la filière d’Orient

Ils sont Malaisiens, Philippins ou Indonésiens… et pleurent la mort de Ben Laden. En Asie du Sud-Est, de jeunes radicaux jurent de le venger. De la jungle des Philippines aux geôles indonésiennes, nos reporters ont remonté la piste du réseau asiatique d’Al-Qaïda. Reportage exclusif.

Le 2 mai 2011, l’histoire s’est écrite à Abbottabad, dans le Nord du Pakistan. C’est là, dans les premiers contreforts de l’Himalaya, qu’Oussama Ben Laden, l’ennemi public numéro un de l’Occident, a été abattu par un commando des troupes d'élite américaines.

Quelques semaines plus tôt, c’est Oumar Patek, l’homme le plus recherché d’Asie, qui a été arrêté à Abbottabad dans le plus grand secret. Cet activiste indonésien est suspecté d’être impliqué dans les attentats commis contre des boîtes de nuit à Bali, en 2002, provoquant la mort de 202 personnes. Oumar Patek serait un élément clé du réseau terroriste de la Jemaah Islamiyah.

Hasard ou coïncidence ? Nous avons donc poursuivi au Pakistan une enquête commencée il y a plusieurs années à travers toute l’Asie du Sud-Est pour traquer les soldats asiatiques d’Al-Qaïda. Nous avons aussi cherché à comprendre, à travers la détermination de centaines de djihadistes, ce sentiment d’injustice et de discrimination si répandu, de l’Afghanistan à l’Indonésie, et dans une grande partie du monde musulman.

Il a fallu gagner la confiance de guérilleros dans la jungle de Jolo, dans le Sud des Philippines. Comme celle de combattants islamistes à Aceh, à l’autre bout de l’Asie, en passant par des réseaux de repentis, de terroristes emprisonnés, de familles de fugitifs, d’experts et de sympathisants.

Nous avons tenté de remonter le fil d’Ariane au cœur du labyrinthe terroriste, souvent sans caméra, au gré des rencontres, des hasards. Il y a eu beaucoup d’entretiens clandestins, de rendez-vous manqués aussi. Nous avons été parfois forcés de contourner les règles, comme pour réussir à s’entretenir avec des terroristes condamnés à la prison à perpétuité, au cœur d’un quartier de haute sécurité pénitentiaire. Il a été nécessaire de forcer la porte de certains personnages clés de ces nébuleuses clandestines. Maintenir surtout, une stricte position d’impartialité, afin de convaincre des repentis de détailler - souvent pour la première fois à la télévision - les rouages d’organisations secrètes et de lever le voile sur leurs actions passées.

Il a aussi fallu pénétrer le cercle très fermé de la "nouvelle génération" terroriste, ces héritiers du djihad bercés par les récits de guerre et d’aventures de leurs aînés, les moudjahidins vétérans d’Afghanistan. Ceux qui avaient quitté leurs villages indonésiens ou philippins pour défendre, l’arme à la main, leurs frères musulmans contre les infidèles. Ils sont encore nombreux, dans ces régions, à vouloir porter le même flambeau.

Lorsque, le 2 mai 2011, le président américain Barack Obama a annoncé la capture d’Oussama Ben Laden, une partie du monde accueillait la nouvelle avec soulagement. Mais cet autre monde, clandestin, que nous avons approché, pleurait un héros et jurait de le venger.

Par Vincent LEJEUNE , Sylvain ROUSSEAU , Régis DESCONCLOIS , Matthieu MABIN , Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

17/06/2016 États-Unis

États-Unis : quand les États du Sud partent en croisade contre Washington

Pour préserver une liberté religieuse qu’ils considèrent menacée, certains États du sud des États-Unis ont adopté un nouvel arsenal législatif. À l'instar du Mississipi, qui...

En savoir plus

09/06/2016 Iran

Vidéo : chroniques iraniennes, un an après l'accord sur le nucléaire

Juillet 2015. L'accord sur le nucléaire iranien a ouvert un nouveau chapitre dans l'histoire des relations entre Téhéran et le reste du monde, notamment avec l'Occident. Une ...

En savoir plus

03/06/2016 Cinéma africain

Nollywood, l'eldorado du cinéma au Nigeria

Le Nigeria peut se targuer de détenir la deuxième industrie cinématographique au monde. Son influence culturelle s'est largement étendue en dehors des frontières de l'Afrique....

En savoir plus

26/05/2016 Ukraine

Ukraine : à la recherche des disparus du Donbass

Depuis deux ans, l’Ukraine est divisée. Malgré l'instauration de plusieurs trêves, les affrontements se poursuivent dans les régions séparatistes de l'Est entre rebelles...

En savoir plus