Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi à 22h10.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 20/06/2011

EXCLUSIF : Génération Ben Laden, la filière d’Orient

Ils sont Malaisiens, Philippins ou Indonésiens… et pleurent la mort de Ben Laden. En Asie du Sud-Est, de jeunes radicaux jurent de le venger. De la jungle des Philippines aux geôles indonésiennes, nos reporters ont remonté la piste du réseau asiatique d’Al-Qaïda. Reportage exclusif.

Le 2 mai 2011, l’histoire s’est écrite à Abbottabad, dans le Nord du Pakistan. C’est là, dans les premiers contreforts de l’Himalaya, qu’Oussama Ben Laden, l’ennemi public numéro un de l’Occident, a été abattu par un commando des troupes d'élite américaines.

Quelques semaines plus tôt, c’est Oumar Patek, l’homme le plus recherché d’Asie, qui a été arrêté à Abbottabad dans le plus grand secret. Cet activiste indonésien est suspecté d’être impliqué dans les attentats commis contre des boîtes de nuit à Bali, en 2002, provoquant la mort de 202 personnes. Oumar Patek serait un élément clé du réseau terroriste de la Jemaah Islamiyah.

Hasard ou coïncidence ? Nous avons donc poursuivi au Pakistan une enquête commencée il y a plusieurs années à travers toute l’Asie du Sud-Est pour traquer les soldats asiatiques d’Al-Qaïda. Nous avons aussi cherché à comprendre, à travers la détermination de centaines de djihadistes, ce sentiment d’injustice et de discrimination si répandu, de l’Afghanistan à l’Indonésie, et dans une grande partie du monde musulman.

Il a fallu gagner la confiance de guérilleros dans la jungle de Jolo, dans le Sud des Philippines. Comme celle de combattants islamistes à Aceh, à l’autre bout de l’Asie, en passant par des réseaux de repentis, de terroristes emprisonnés, de familles de fugitifs, d’experts et de sympathisants.

Nous avons tenté de remonter le fil d’Ariane au cœur du labyrinthe terroriste, souvent sans caméra, au gré des rencontres, des hasards. Il y a eu beaucoup d’entretiens clandestins, de rendez-vous manqués aussi. Nous avons été parfois forcés de contourner les règles, comme pour réussir à s’entretenir avec des terroristes condamnés à la prison à perpétuité, au cœur d’un quartier de haute sécurité pénitentiaire. Il a été nécessaire de forcer la porte de certains personnages clés de ces nébuleuses clandestines. Maintenir surtout, une stricte position d’impartialité, afin de convaincre des repentis de détailler - souvent pour la première fois à la télévision - les rouages d’organisations secrètes et de lever le voile sur leurs actions passées.

Il a aussi fallu pénétrer le cercle très fermé de la "nouvelle génération" terroriste, ces héritiers du djihad bercés par les récits de guerre et d’aventures de leurs aînés, les moudjahidins vétérans d’Afghanistan. Ceux qui avaient quitté leurs villages indonésiens ou philippins pour défendre, l’arme à la main, leurs frères musulmans contre les infidèles. Ils sont encore nombreux, dans ces régions, à vouloir porter le même flambeau.

Lorsque, le 2 mai 2011, le président américain Barack Obama a annoncé la capture d’Oussama Ben Laden, une partie du monde accueillait la nouvelle avec soulagement. Mais cet autre monde, clandestin, que nous avons approché, pleurait un héros et jurait de le venger.

Par Vincent LEJEUNE , Sylvain ROUSSEAU , Régis DESCONCLOIS , Matthieu MABIN , Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/04/2015 Arménie

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

À une semaine de la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens, nos reporters ont accompagné les descendants de ceux qui ont survécu : les Arméniens cachés de...

En savoir plus

10/04/2015 Burkina Faso

Burkina Faso : la génération Sankara

Difficile de comprendre le soulèvement des Burkinabè, qui a conduit à l’éviction du président Blaise Compaoré en octobre 2014, sans évoquer Thomas Sankara. À six mois des...

En savoir plus

03/04/2015 Islam

France : zone de turbulences au sein de l'UOIF

Alors que le congrès annuel de l'Union des organisations islamiques de France s'ouvre, vendredi, au Bourget autour du thème "Mohammed, prophète de miséricorde et de paix",...

En savoir plus

27/03/2015 Venezuela

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

Au Venezuela, depuis plus d’un an, la contestation contre le gouvernement de Nicolás Maduro enflamme régulièrement la ville de San Cristóbal, dans l’État de Táchira, à l’ouest du...

En savoir plus

19/03/2015 Syrie

Vidéo : de Raqqa à Paris, l'exil d'une rebelle syrienne menacée par les jihadistes

Nous vous proposons un document exceptionnel d'une durée de 26 minutes : le portrait d'une jeune activiste syrienne qui s'est réfugiée en France pour fuir les persécutions des...

En savoir plus