Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 20/06/2011

EXCLUSIF : Génération Ben Laden, la filière d’Orient

Ils sont Malaisiens, Philippins ou Indonésiens… et pleurent la mort de Ben Laden. En Asie du Sud-Est, de jeunes radicaux jurent de le venger. De la jungle des Philippines aux geôles indonésiennes, nos reporters ont remonté la piste du réseau asiatique d’Al-Qaïda. Reportage exclusif.

Le 2 mai 2011, l’histoire s’est écrite à Abbottabad, dans le Nord du Pakistan. C’est là, dans les premiers contreforts de l’Himalaya, qu’Oussama Ben Laden, l’ennemi public numéro un de l’Occident, a été abattu par un commando des troupes d'élite américaines.

Quelques semaines plus tôt, c’est Oumar Patek, l’homme le plus recherché d’Asie, qui a été arrêté à Abbottabad dans le plus grand secret. Cet activiste indonésien est suspecté d’être impliqué dans les attentats commis contre des boîtes de nuit à Bali, en 2002, provoquant la mort de 202 personnes. Oumar Patek serait un élément clé du réseau terroriste de la Jemaah Islamiyah.

Hasard ou coïncidence ? Nous avons donc poursuivi au Pakistan une enquête commencée il y a plusieurs années à travers toute l’Asie du Sud-Est pour traquer les soldats asiatiques d’Al-Qaïda. Nous avons aussi cherché à comprendre, à travers la détermination de centaines de djihadistes, ce sentiment d’injustice et de discrimination si répandu, de l’Afghanistan à l’Indonésie, et dans une grande partie du monde musulman.

Il a fallu gagner la confiance de guérilleros dans la jungle de Jolo, dans le Sud des Philippines. Comme celle de combattants islamistes à Aceh, à l’autre bout de l’Asie, en passant par des réseaux de repentis, de terroristes emprisonnés, de familles de fugitifs, d’experts et de sympathisants.

Nous avons tenté de remonter le fil d’Ariane au cœur du labyrinthe terroriste, souvent sans caméra, au gré des rencontres, des hasards. Il y a eu beaucoup d’entretiens clandestins, de rendez-vous manqués aussi. Nous avons été parfois forcés de contourner les règles, comme pour réussir à s’entretenir avec des terroristes condamnés à la prison à perpétuité, au cœur d’un quartier de haute sécurité pénitentiaire. Il a été nécessaire de forcer la porte de certains personnages clés de ces nébuleuses clandestines. Maintenir surtout, une stricte position d’impartialité, afin de convaincre des repentis de détailler - souvent pour la première fois à la télévision - les rouages d’organisations secrètes et de lever le voile sur leurs actions passées.

Il a aussi fallu pénétrer le cercle très fermé de la "nouvelle génération" terroriste, ces héritiers du djihad bercés par les récits de guerre et d’aventures de leurs aînés, les moudjahidins vétérans d’Afghanistan. Ceux qui avaient quitté leurs villages indonésiens ou philippins pour défendre, l’arme à la main, leurs frères musulmans contre les infidèles. Ils sont encore nombreux, dans ces régions, à vouloir porter le même flambeau.

Lorsque, le 2 mai 2011, le président américain Barack Obama a annoncé la capture d’Oussama Ben Laden, une partie du monde accueillait la nouvelle avec soulagement. Mais cet autre monde, clandestin, que nous avons approché, pleurait un héros et jurait de le venger.

Par Vincent LEJEUNE , Sylvain ROUSSEAU , Régis DESCONCLOIS , Matthieu MABIN , Cyril PAYEN

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

11/07/2014 Italie

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

Le monde a changé après les attentats du 11-Septembre. La "guerre contre le terrorisme" qui s'en est suivi a broyé des vies, comme celle de l’Italien d'origine marocaine Abou...

En savoir plus

04/07/2014 Santé

Italie : Naples, terre malade

Boues industrielles, ordures en tout genre et même déchets nucléaires... Pendant des années, le crime organisé a déversé des millions de tonnes de déchets toxiques dans la...

En savoir plus

27/06/2014 Chômage

Les indignés du Sénégal

Chômage, népotisme et corruption... Pour ces jeunes Sénégalais, la candidature d’Abdoulaye Wade à un 3ème mandat présidentiel fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Des...

En savoir plus

20/06/2014 Réfugiés syriens

Le difficile retour des Arméniens de Syrie sur la terre de leurs ancêtres

Avec la guerre, des milliers d’Arméniens installés en Syrie depuis plusieurs générations, principalement à Alep, se sont réfugiés en Arménie. Mais pour nombre d’entre eux,...

En savoir plus

13/06/2014 Favelas

Ribeirao Preto, le "Monaco brésilien"

Pendant la Coupe du monde, les joueurs de l'équipe de France résident à Ribeirão Preto, à 320 kilomètres de São Paulo, dans le sud-est du Brésil. Cette ville méconnue du grand...

En savoir plus