Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Touadéra : "Le départ de la force Sangaris de Centrafrique était prématuré"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le retour de "Ça" sur grand écran

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à l'ONU : le président français face au monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU : "irresponsable et infantile"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : vers une interdiction des voitures à essence d'ici 2040

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Produits chimiques : la nouvelle réglementation européenne

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

FRANCE

E.coli : sept enfants hospitalisés après avoir mangé de la viande contaminée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2011

Le pronostic vital de l'un des sept enfants hospitalisés après avoir mangé des steaks suspectés de transmettre une bactérie E.coli est "engagé". La souche bactérienne est toutefois différente de celle responsable de l'épidémie en Allemagne.

AFP - Le pronostic vital est "engagé" pour l'un des sept enfants hospitalisés en raison d'une infection alimentaire liée à une bactérie E.coli, après avoir mangé des steaks hachés, a indiqué jeudi le docteur Michel Foulard, chef de service au CHU de Lille.

"Le pronostic vital est engagé", a déclaré le docteur Foulard, chef du service néphro-pédiatrique, à propos d'un des jeunes patients admis au CHU de Lille. "Il faut être raisonnablement optimiste", a-t-il toutefois ajouté.

"On va mettre en route les traitements adaptés" à son cas et "en général, ça améliore la situation", a-t-il précisé.

"Dans la plupart des syndrômes hémolytique et urémique, les symptômes sont une insuffisance rénale. Il y a toutefois des formes plus sévères pouvant causer des atteintes neurologiques", a-t-il expliqué.

L'enfant le plus gravement touché est atteint d'une "forme neurologique vraisemblable", selon le docteur Foulard. "On est en train de procéder à des examens supplémentaires", a-t-il dit.

Six enfants du Nord --originaires de Douai, Valenciennes, Dunkerque et Maubeuge--, âgés de 20 mois à 8 ans, ont été hospitalisés à Lille, ainsi qu'un enfant de l'Oise, âgé de 4 ans, transféré jeudi depuis le CHU d'Amiens, selon l'ARS.
 

Première publication : 16/06/2011

  • SANTÉ

    Bactérie tueuse : des graines germées allemandes jugées responsables de l'épidémie

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Les scientifiques peinent à percer le mystère des origines de la bactérie E.coli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)