Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

FRANCE

La publication en 2012 d'un "roman" de Cécilia Attias attise les curiosités

©

Texte par Sophie PILGRIM

Dernière modification : 16/06/2011

L'ex-femme du président français Nicolas Sarkozy, Cécilia Attias, a annoncé qu'elle publierait un roman "largement inspiré de sa vie". Un récit que les magazines people, avides de révélations croustillantes, attendent avec impatience.

Les grands magazines people français s'en frottent déjà les mains. Après avoir succinctement évoqué sa vie avec le président français à la télévision américaine, l’ex-femme de Nicolas Sarkozy a annoncé qu’elle allait publier, l’année prochaine, un roman autobiographique.

Pour l’hebdomadaire Voici, 2012 ne sera pas seulement l’année de la présidentielle française ou celle de la fin du monde (selon les Mayas) mais également l’année où Cécilia Attias sortira enfin du silence et "balancera sec sur Sarkozy".

Le ramdam a démarré avec les “révélations” de l’ex-Première dame au cours d’une émission télévisée dimanche soir, où elle a raconté que des femmes se jetaient sur Nicolas Sarkozy même en sa présence. "J’ai vu des femmes lui donner leur numéro de téléphone alors que j’étais à côté", a-t-elle affirmé à Christiane Amanpour lors d'un débat consacré au sexe et au pouvoir dans l'émission This Week Show sur la chaîne américaine ABC.

Le lendemain, le site politique français Atlantico.fr annonçait que Cécilia allait publier un livre, une fiction "largement inspirée de la vie foisonnante de l'ex-First Lady".

Il risque d'être difficile pour Cécilia Attias de ne pas mentionner celui qui a partagé sa vie pendant plus de 20 ans et qu'elle a quitté pour épouser son amant, l’homme d’affaires Richard Attias, en 2008. Quelques semaines auparavant Nicolas venait d'accéder à la présidence de la République française.

Des secrets menaçants pour Sarkozy ?

Parce que le livre est censé être un roman plutôt que une autobiographie, la presse people est convaincue que Cécilia Attias s’apprête à livrer quelques secrets croustillants. "D'ordinaire, ce stratagème littéraire est utilisé par les auteurs souhaitant brouiller les pistes", explique Élodie Mandel, sur le site internet Plurielles.fr. "Pour dire une vérité contrariante, nombre d'auteurs ont ainsi choisi la voie du 'roman' et choisi de changer les noms des personnes, ainsi que quelques situations, de façon à s'abriter derrière la liberté créative de la fiction." Mais la raison la plus valable du choix du roman reste sûrement liée à la date de parution du livre, prévue en 2012, l’année de l’élection présidentielle française.

“La concordance des dates n’est certainement pas une coïncidence, indique le politologue Jean-Yves Camus à FRANCE 24. Si l’ex-femme du chef de l'État souhaite publier un livre sur sa vie, son éditeur va évidemment choisir de le publier l’année où Sarkozy se représente à l’élection présidentielle".

Rien n'indique cependant que les secrets censés être contenus dans le livre puissent nuire à Nicolas Sarkozy. "Elle veut peut-être le blesser mais elle ne voudrait jamais porter préjudice à la droite, affirme le politologue. Elle a toujours été une fervente partisane de la droite. Or, Sarkozy et la droite sont difficilement dissociables."

"Un homme qui n’aime personne d’autre que lui-même"

Après le divorce de Cécilia et Nicolas Sarkozy – situation inédite pour un président français en fonction – la journaliste Anna Cabana avait publié un livre intitulé "Cécilia". Elle y brossait un portrait peu flatteur du chef de l'État français, le décrivant comme un homme avare et impulsif. Et elle citait Cécilia : "C’est un homme qui n’aime personne, pas même ses enfants". Un autre ouvrage publié un an plus tard révélait que Cécilia, qui s'appelait encore Sarkozy, avait posé une main courante contre son mari pour mauvais traitement.

Aujourd'hui, les ex-époux entretiendraient pourtant de bonnes relations. "La femme de n’importe quel politicien pourrait dire qu’il n’aime personne d’autre que lui-même, observe Christian Makarian, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire L’Express. Ce n’était pas une révélation, et je doute qu’il y en ait dans ce livre."

Selon le journaliste, Cécilia Attias tirerait peu de bénéfices à révéler des secrets sur Sarkozy. "Les Français en ont marre d’entendre parler de la vie privée de Sarkozy. Il s’est trop affiché au début de son mandat, affirme-t-il. Regardez l’annonce de la grossesse de Carla Bruni : il n'y a pratiquement pas eu de buzz sur le sujet."

C’est d’ailleurs ce qu’illustrent les commentaires postés sous l’article d’Atlantico.fr. "Sérieusement, qui peut vouloir lire ça ? écrivait une internaute lundi. À part quelques ragots datant de l’âge de pierre, je ne vois pas ce que ce livre va apporter de nouveau."

 

Première publication : 16/06/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)