Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Niger : une cinquantaine de soldats tués dans une attaque de Boko Haram

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Cannabis : un marché florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique : Julie Zenatti de retour avec "Blanc"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Naufrages en Méditerranée : l'UE réagit au drame des migrants

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Louis Michel : "Certains pays européens refusent de prendre leur part de réfugiés"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Naufrages en Méditerranée : la politique migratoire à 28 attendra

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

Economie

Renault veut prendre le contrôle du Russe Avtovaz pour devenir le numéro 3 mondial

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2011

Le groupe Renault-Nissan cherche à devenir actionnaire majoritaire du constructeur automobile russe Avtovaz, qui produit la Lada, selon le quotidien japonais Nikkei. Une acquisition qui lui permettrait de devenir le numéro 3 mondial du secteur.

AFP - L'alliance Renault-Nissan est sur le point de prendre le contrôle du constructeur d'automobiles russes Avtovaz, une acquisition qui la propulserait au troisième rang mondial, a affirmé jeudi le quotidien japonais Nikkei.

L'entreprise française et son partenaire japonais négocient depuis des mois une montée de la participation de l'alliance au capital de la première firme russe du secteur, fabricant des célèbres Lada.

Selon les termes des pourparlers dont la conclusion serait imminente, Nissan achèterait 25% d'Avtovaz pour près d'un milliard de dollars. Renault étant déjà propriétaire de 25% plus une action du constructeur russe depuis février 2008, l'alliance deviendrait dès lors majoritaire dans le capital d'Avtovaz, a expliqué le journal économique nippon.

Un porte-parole de Nissan joint par l'AFP n'a pas souhaité commenter cette information.

Si un accord est annoncé, l'entité Renault-Nissan-Avtovaz constituerait le troisième constructeur mondial, avec 7,23 millions de véhicules vendus en 2010, derrière le japonais Toyota et l'américain General Motors mais devant l'allemand Volkswagen (7,14 millions d'unités écoulées en 2010), a précisé le Nikkei.

Après la prise de contrôle, l'alliance prévoierait d'assembler une voiture compacte Nissan dès 2012 dans une usine d'Avtovaz du centre de la Russie, et envisagerait de construire un autre site de production en extrême-orient russe.

Les trois constructeurs pourraient en outre fabriquer une voiture à très bas coût pour les marchés émergents dans une usine d'Avtovaz, a ajouté le quotidien.

Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a déclaré en février que l'alliance espérait prendre le contrôle d'Avtovaz d'ici à la fin 2011.

L'alliance franco-nippone s'est engagée à investir aux côtés du constructeur russe jusqu'à deux milliards de dollars en Russie pour produire 500.000 voitures par an.

Le secteur automobile russe est sur la voie de la reprise après avoir été durement affecté par la crise économique mondiale de 2009 -- année où les ventes avaient plongé de 49% par rapport à 2008 -- et suscite de nouveau l'intérêt des constructeurs étrangers.

En 2010, les ventes de voitures ont augmenté de 30% sur un an en Russie, à 1,91 millions d'unités.

Première publication : 16/06/2011

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Renault vire au vert et veut passer à la vitesse supérieure

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Renault renoue avec des résultats positifs au premier semestre 2010

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Renault produira en France les Clio qui y sont vendues, assure Ghosn sur France 24

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)